Commentaire sur un extrait des misérables de victor hugo

Pages: 6 (1327 mots) Publié le: 16 mars 2013
Les Misérables de Victor Hugo (1862), extrait I, VII, 3

Jean Valjean est-il ici un héros ?

I/ Valjean, un héros tragique hors du commun
1. Valjean, protagoniste d’un dilemme tragique
Un dilemme : Le registre est délibératif:Valjean pèse le pour et le contre des deux solutions possibles en vue d’une décision. Le registre délibératif permet de mettre en évidence le dilemme par lequel le protagoniste est impliqué. Utilisation du comparatifd’égalité : « aussi funestes l’une que l’autre » l.3/4 ou «  un sépulcre à droite comme à gauche » l.34. Les antithèses opposent ici les deux futures existences plausibles du protagoniste. « Quitter »l.7 -> « reprendre »l.8,« chanter les oiseaux »l.10 -> « le cachot »l.14 Le parallélisme et l’antithèse mettent en valeur la phrase par sa construction : le dilemme est donc clairement exposé. « Rester dans le paradis, et y devenir démon ! Rentrer dans l’enfer, et y devenir ange »l.26/27 «  faut-il se dénoncer ?Faut-il se taire ? »l.30
Tragique : Car le registre est tragique : La situation de Jean Valjean semble sans issue mais il continue de lutter en cherchant une solution.Champ lexical de la fatalité « fatalité »l.3 « providence »l.4 « destinée »l.23 et « Grand Dieu »l.14 et le champ lexical de l’effroi/terreur « épouvante »l.1 « funeste »l.2 « immense désespoir »l.7 « dire adieu »l.8 « poignant »l.25 = Ces champ lexicaux cherchent à toucher le lecteur parla pitié (principe même de la tragédie). Le discours indirect libre permet l’accès total aux réflexions du personnage. De ce fait, le lecteur perçoit plus facilement les sentiments de Valjean : il éprouve donc plus de pitiéenvers lui => pensées du personnage, pas de verbe introducteur, toutes la ponctuation est autorisée, 3ième personne du singulier… De plus, les personnages tragiques réalisent régulièrement des monologues, or ici, JeanValjean fait un monologue mais introspectif => Il parle à lui seul (focalisation interne). La métaphore filée de la mort/agonie est ici pour mettre en relation l’idée de mort à d’autres synonymes afin de désigner l’étendu dece qu’engendre la mort. Jean Valjean essaye ainsi d’apitoyer le lecteur sur son sort. « Mourir »l.34 « sépulcre »l.34 « agonie »l.35 Les antithèses opposent ici les deux futures existences plausibles du protagoniste. Il ne pèse pas vraiment le pour et le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire sur un extrait des misérables de victor hugo, intitulé "gavroche"
  • Commentaire sur un extrait des misérables de hugo
  • Commentaire victor hugo, les misérables
  • Victor Hugo Les misérables Commentaire
  • Commentaire les misérables
  • Commentaire Victor Hugo Les misérables
  • Commentaire victor hugo les miserables
  • Victor hugo les misérables commentaires

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !