Commentaire sur un poème de ronsard

Pages: 5 (1123 mots) Publié le: 21 novembre 2012
Commentaire sur un poème de Ronsard

Aux XVe et XVIe siècles, une des grandes préoccupations des poètes est de valoriser et glorifier la langue française, à la fois par la recherche de formes nouvelles, et par le recours à l'imitation des Anciens, dans laquelle on voit une possibilité d'intégrer des formes nobles délaissées par le Moyen Age et d'enrichir le vocabulaire, ainsi que la pensée.Ainsi, on voit se développer de nouvelles formes littéraires, comme le sonnet en poésie, hérité du poète italien Pétrarque, teintées cependant d’une influence antique, dans les thèmes ou la pensée. [Intro auteur et œuvre] Les poèmes de Ronsard, par exemple, traitent de thèmes épicuriens, dignes du fameux carpe diem (« Profite du jour présent ») du poète latin Horace, en empruntant à la fois lelangage fleuri et amoureux commun à Pétrarque ou aux poètes lyriques médiévaux et des formes modernes telles que le sonnet. [Présentation texte à étudier] C’est ainsi que dans le sonnet « Comme on voit sur la branche au mois de mai la rose… » Extrait du Second livre des Amours, Ronsard, sous couvert de célébrer une femme aimée et trop tôt disparue, traite du thème épicurien de la rapidité de la vie, ducycle de vie et de mort.
Dans un première partie, le poète fait éloge de la rose. En premier lieu, on remarque que le poète célèbre la rose durant tout le texte (pratiquement). Dans une première partie du texte, Pierre de Ronsard fait éloge de la beauté de la rose : [En sa belle jeunesse] ;[la grâce en sa feuille], allant jusqu’à dire que la rose irait jusqu’à [rendre le ciel jaloux de sa vive couleur]. En second plan, néanmoins il explique en deux vers que la rose pourrait se faner et mourir sous l’action de la pluie ou de la chaleur :[Mais battues ou de pluie ou d’excessives ardeurs, Languissante, elle meurt feuille à feuille déclose ;]. Finalement, c’est comme ceci que la rose est morte [La Parque t’a tué] souligne Ronsard alors qu’elle était encore jeune et pleine de vie et de beauté [En ta première et jeune nouveauté].Ainsi la rose a dépérie [et cendre tu reposes].
Pierre de Ronsard fait ainsi un hommage à Marie par le biais de cette rose. Il l’a pleuré [reçois mes larmes] lui a offert un vase de lait et un bouquet de fleur qu’il déposa sur son tombeau [ce vase plein de lait, ce panier plein de fleur] afin de se souvenir de Marie comme étant à tout jamais une jeune et belle rose [Afin que vif, et mort, ton corpsne soit que roses].
Deuxièmement, la beauté de la rose est mise en évidence. Dans ce poème de Ronsard la rose devient l’allégorie de la jeunesse et de la beauté, de la grâce aussi… [La grâce dans sa feuille, et l’Amour se repose] elle exprime la vision de l’auteur envers la jeune femme qu’il avait connu. On peut également relever deux champs lexicaux : celui de la beauté [belle ; grâce beauté…]et de la nature des fleurs [feuilles ; jardins ; arbres…] et de la jeunesse [jeune ; première ; nouveauté ; jeunesse].
La femme aimée est comparée à la rose durant tout le texte mais ce n’est qu’à la fin du texte que l’on peut alors le comprendre. Le comparé (Marie, la jeune femme décédée) et le comparant (la rose) était relié par un mot de liaison [Comme] au tout début du texte. A travers cettecomparaison, le poète veut faire passer la beauté, la jeunesse et l’admiration qu’il vouait à cette femme par le biais de cette rose.

Premièrement, dans la seconde partie qui se concentre sur la mort de Marie du commentaire de ce poème, on s’intéresse plus sur la fragilité de la vie. Le poète s’adresse directement à une femme décédée à la deuxième personne du singulier [La parque t’a tué],...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire composé du poème de ronsard "mignonne..."
  • Commentaire stylistique d'un poème de ronsard
  • Commentaire sur le poème quand vous serez bien vieille de pierre de ronsard
  • Poème ronsard
  • Poème de ronsard
  • Poème ronsard
  • ronsard poème
  • Commentaire du poème "marie qi voudrait votre beau nom tourner" de ronsard

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !