Commentaire tartuffe

Pages: 19 (4718 mots) Publié le: 24 février 2011
Molière, Le Tartuffe ou l'imposteur, acte IV, sc. 5, v. 1484-1520

Elmire.
Mais des arrêts du ciel on nous fait tant de peur !
Tartuffe.
Je puis vous dissiper ces craintes ridicules,
Madame, et je sais l' art de lever les scrupules.
Le ciel défend, de vrai, certains contentements ;
C' est un scélérat qui parle.
Mais on trouve avec lui des accommodements ;
Selon divers besoins, il estune science
D' étendre les liens de notre conscience,
Et de rectifier le mal de l' action
Avec la pureté de notre intention.
De ces secrets, madame, on saura vous instruire ;
Vous n' avez seulement qu' à vous laisser conduire.
Contentez mon desir, et n' ayez point d' effroi :
Je vous réponds de tout, et prends le mal sur moi.
Vous toussez fort, madame.
Elmire.
Oui, je suis au supplice.Tartuffe.
Vous plaît-il un morceau de ce jus de réglisse ?
Elmire.
C' est un rhume obstiné, sans doute ; et je vois bien
Que tous les jus du monde ici ne feront rien.
Tartuffe.
Cela certe est fâcheux.
Elmire.
Oui, plus qu' on ne peut dire.
Tartuffe.
Enfin votre scrupule est facile à détruire :
Vous êtes assurée ici d' un plein secret,
Et le mal n' est jamais que dans l' éclat qu' on fait;
Le scandale du monde est ce qui fait l' offense,
Et ce n' est pas pécher que pécher en silence.
Elmire, après avoir encore toussé.
Enfin je vois qu' il faut se résoudre à céder,
Qu' il faut que je consente à vous tout accorder,
Et qu' à moins de cela je ne dois point prétendre
Qu' on puisse être content, et qu' on veuille se rendre.
Sans doute il est fâcheux d' en venir jusque-là,
Etc' est bien malgré moi que je franchis cela ;
Mais puisque l' on s' obstine à m' y vouloir réduire,
Puisqu' on ne veut point croire à tout ce qu' on peut dire,
Et qu' on veut des témoins qui soient plus convaincants,
Il faut bien s' y résoudre, et contenter les gens.
Si ce consentement porte en soi quelque offense,
Tant pis pour qui me force à cette violence ;
La faute assurément n' en doitpas être à moi.

Un exemple commenté de commentaire composé
Molière, Tartuffe ou l'imposteur,
acte IV, sc. 5, v. 1484-1520.

Le Tartuffe de Molière s'est attiré l'hostilité de la Compagnie du Saint-Sacrement avant même sa première représentation en 1664, et il a été joué quelques fois avant que le parti dévot réussisse à le faire interdire. Molière ne l'a finalement publié que cinq ans plustard, en 1669, après avoir remanié et augmenté son texte. Si la pièce a suscité un tel scandale, c'est qu'il ne s'agit pas seulement d'une comédie de caractère, s'il faut entendre par là une pièce dont le personnage principal incarne un type moral : au delà de cette visée psychologique, Molière y développe une réflexion politique, sur les rapports entre la religion et la société1. Tartuffe est unparasite qui a su gagner la bienveillance d'Orgon, le maître de maison, en surjouant la dévotion, au point qu'il réussit presque à capter la main de la fille et le patrimoine de la famille. Son échec n'est dû qu'à l'intervention in extremis de la justice royale2. La dévotion apparaît non seulement comme une hypocrisie, mais aussi comme un instrument de pouvoir dans la société.
La scène 5 del'acte IV confirme cette perspective3. Pour prouver à Orgon, son mari, que Tartuffe est un imposteur4, Elmire, la femme d'Orgon à qui le dévot a déjà fait des avances, monte un stratagème : elle cache son mari sous la table, et feint d'être sensible à l'amour de Tartuffe, pour qu'il se trahisse, et dévoile que, sous ses airs de piété, il ne respecte ni la femme de son protecteur, ni l'institution dumariage, qu'il devrait pourtant considérer comme sacrée. Après un instant de méfiance, Tartuffe se laisse persuader, mais il veut immédiatement des gages de la faveur d'Elmire. Situation d'autant plus embarrassante qu'Orgon tarde à sortir, et qu'Elmire risque de devoir céder à Tartuffe plus qu'elle ne le voudrait. Dans notre extrait5, elle présente une ultime objection à Tartuffe : la colère du...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Tartuffe commentaire
  • Commentaire tartuffe
  • Commentaire tartufe
  • Commentaire de tartuffe
  • Commentaire tartuffe
  • Commentaire tartuffe
  • Commentaire tartuffe
  • Commentaire de tartuffe

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !