Commentaire Ultima Verba

1054 mots 5 pages
Ultima verba, de Victor Hugo, est une réponse. IL est engagé dans un dialogue implicite avec l’Empereur. C’est une réponse d’opposition : l’expression d’un refus à une proposition qui est une proposition d’amnistie (lorsque le gouvernement propose d’annuler les condamnations).
Le titre : « Dernière parole ». Le dernier titre devait être « moi» => c’est une parole prophétique, c’est une espèce d’insistance médiatrice entre l’ombre et la lumière. Au début du poème de Nox, il y a une voix anonyme, puis il y a une évolution : la voix n’est plus anonyme, c’est « moi » => positivité d’un espoir. Caractère sacré du titre « ultima verba » (presque une formule). Latin : langue liturgique et des écritures. Titre propice à montrer que c’est le dernier poème du recueil. Cela souligne également le retour en arrière. La parole institue une décision, la parole va se transformer en acte. Le titre renvoie aux dernières paroles du poème « je serai celui-là », qui renvoie au titre précédent « moi ». Le sens du poème est dans les dernières paroles.
Ultima veba a une rime intérieure.
Correspondances antre les rimes du titre et des vers de la dernière strophe. Musicalité du titre en latin alors que le titre en français est saccadé avec le « r ». Le titre latin en dit beaucoup plus en moins de mots. C’est une formule (maximum de choses avec le minimum de mots, étant poétique).
Denier poème des châtiments qui répond au bruit d’amnistie.
La première partie est une énumération de tous les crimes qui justifient son exil (jusqu’au vers 20), puis énumération de tous les arguments qui pourraient faire rentrer les exilés (20 à 36). La dernière partie est un renversement argumentait car il s’agit au poète d’affirmer son opposition. Il s’agit à la fois d’énoncer la valeur de l’exil, répéter le pouvoir prophétique de la poésie et enfin de dresser la statue du poète proscrit. Ultima verba est un poème bilan, clôture.
I- La valeur de l’exil

Certains des procédés sont dialogiques : comme

en relation

  • Ultima Verba, commentaire
    892 mots | 4 pages
  • Commentaire composé "ultima verba"
    1527 mots | 7 pages
  • Commentaire composé victor hugo les châtiments "ultima verba"
    2388 mots | 10 pages
  • Bonjour
    786 mots | 4 pages
  • Commentaire Anna
    1368 mots | 6 pages
  • Lux v.h
    3232 mots | 13 pages
  • corpus argumentation
    1953 mots | 8 pages
  • commentaire
    360 mots | 2 pages
  • Commentaire sur de l'horrible danger de la lecture
    947 mots | 4 pages
  • La méthode du commentaire de texte!
    2169 mots | 9 pages