Commentaire: a une passante de charles baudelaire

1230 mots 5 pages
A une passante est un sonnet de Charles Baudelaire qui appartient à la section des Fleurs du Mal intitulée Tableaux parisiens. Comme beaucoup de poèmes de cette section, il est fondé sur le thème de la rencontre, tel que Les Petites Vieilles ou Les Aveugles. N’appartenant pas à la première édition des Fleurs du Mal (1857), Baudelaire l'a introduit dans la réédition de 1861. Ce poème nous rapporte le récit d'une rencontre amoureuse fortuite, d'un coup de foudre à la manière des romans. Le poète rencontre une belle inconnue dans les aléas d'une grande ville. L'inconnue, par-delà sa personne même incarne la Beauté, à la fois fascinante et insaisissable. Une forme de l'Idéal prend vie pour disparaître aussitôt. Après une courte étude de forme, nous analyserons les sons et rythmes ainsi que leur impact sur ce poème. De plus, nous ferons une étude approfondie des vers.

Le récit est partagé en deux grands mouvements : un premier, allant du vers 1 à 9, est consacrée à l'apparition de la femme ; le second, du vers 9 à 14, à la méditation du narrateur où celui-ci examine les répercussions intérieures provoquées en lui par ces événements. Cette contexture binaire peut aussi s'analyser au niveau de l'énonciation : en premier lieu, nous retrouvons le récit (v. 1 à 9) qui est suivi d'un discours adressé à la personne croisée (v. 9 à 14). Un autre aspect est le niveau des temps verbaux : l'emploi du passé simple et de l'imparfait dans le premier mouvement, puis dans le deuxième mouvement le temps du discours représenté par le présent, le passé composé et le futur. Enfin, la structure du sonnet confère traditionnellement une unité de sens aux quatrains en les opposant aux tercets. Le premier vers du poème place le narrateur dans un univers bruyant et quasiment hostile. La rue est personnifiée, ce qui la rend encore plus menaçante. De plus, elle « hurlait » autour de lui. L'impression de danger est renforcée par des insistances phonétiques. Les allitérations

en relation

  • A une passante de charles baudelaire- commentaire composé
    1518 mots | 7 pages
  • Commentaire composé : "a une passante" de charles baudelaire
    442 mots | 2 pages
  • Commentaire compose a une passante de charle baudelaire
    340 mots | 2 pages
  • Commentaire composé sur « a une passante » de charles baudelaire
    1749 mots | 7 pages
  • "A une passante" poème de charle baudelaire commentaire litteraire
    1489 mots | 6 pages
  • un yoloswaggeur
    1198 mots | 5 pages
  • Les fleurs du mal anthologie
    2179 mots | 9 pages
  • Commentaire "a une passante"
    1397 mots | 6 pages
  • A une passante ...
    876 mots | 4 pages
  • Fiche de lecture baudelaire
    1119 mots | 5 pages