Commentaire d’arrêt de la décision de l’assemblée plénière du 29 juin 2007.

3193 mots 13 pages
ASSAS, L2

La responsabilité du fait d’autrui.

Commentaire d’arrêt de la décision de l’assemblée plénière du 29 juin 2007.

Le principe général de responsabilité du fait d’autrui se construit au fur et à mesure depuis l’arrêt du 29 mars 1991, l’arrêt Blieck. Dans la détermination des conditions d’application du principe, une incertitude demeurait quant à la question de savoir si la responsabilité était dépendante à la démonstration d’une faute de l’individu dont on est chargé d’organiser et de contrôler à titre permanent le mode de vie. L’arrêt du 29 juin 2007 soutient la thèse déjà formulée par la deuxième chambre civile de la Cour de cassation à l’égard des associations sportives qui encadrent l’activité de leurs membres : l’application du principe général de responsabilité du fait d’autrui réclame une faute d’un joueur. Cependant, il laisse la question entière à l’égard des autres associations, et plus particulièrement celles qui contrôlent le mode de vie d’autrui. En l’espèce, un individu participant à un match de rugby organisé entre deux comités régionaux, a été grièvement blessé lors de la mise en place de la mêlée. Il à assigné alors en réparation sur le fondement de l’article 1384 alinéa 1er, du Code civil les comités et leur assureur commun. La Cour d’appel d’Agen fait droit à sa demande mais la 2ème Chambre Civile de la Cour de cassation casse la décision, par un arrêt du 13 mai 2004. Le 4 juillet 2006, la Cour d’appel de Bordeaux, qui statue sur renvoi après cassation, considère que les comités sont responsables et les condamnent à indemniser la victime. En effet, celle-ci retient qu’il suffit à la victime de rapporter la preuve du fait dommageable et qu’elle y parvient en démontrant que les blessures ont été causées par l’effondrement d’une mêlée, au cours d’un match organisé par les comités, que l’indétermination des circonstances du jeu ou de faute établie sont sans incidence sur la responsabilité des comités dès lors que

en relation

  • Arrête ass.plén. 29 juin 2007
    1414 mots | 6 pages
  • Arrêt cour de cassation, chambre criminelle 27 juin 2006
    1010 mots | 5 pages
  • Le licenciement discriminatoire
    1503 mots | 7 pages
  • Commentaire d'arrêt. cour de cassation 21 dec 2006
    3413 mots | 14 pages
  • Le caca
    2542 mots | 11 pages
  • Td droit des obligations
    24669 mots | 99 pages
  • Commentaire d'arret blieck, a.p, 29 mars 1991
    2857 mots | 12 pages
  • Dissertation
    26064 mots | 105 pages
  • Méthodologie Droit Civil 1
    26461 mots | 106 pages
  • Rire bts le monde les guignols de l'info dissertations et mémoires
    27778 mots | 112 pages