Commentaire d'arrêt ce 26 mai 2009

Pages: 8 (1897 mots) Publié le: 22 mars 2012
Commentaire d’arrêt CE 26 mai 2009



Afin d’examiner la légalité d’un acte, le juge administratif doit de vérifier que le recours est bien dirigé contre un acte faisant grief. Si ce n’est pas le cas, la requête est jugée irrecevable. Il faut alors déterminer les actes qui ne font pas grief. Dans le cas des directives et des circulaires, c'est l'absence d'éléments de décision quiexplique l'irrecevabilité du recours. Par conséquent, le juge administratif s’est longtemps refusé à recevoir toute demande d’annulation d’une circulaire en raison de sa nature interprétative.
L’arrêt rendu en date du 26 mai 2009 par le conseil d’Etat est relatif à une demande d’annulation d’une circulaire.

Dans le cadre d’une requête enregistrée en date du 20 juin 2007, le syndicat nationaldes personnels techniques et de travaux de l’équipement de la confédération générale du travail demande au conseil d’Etat d’annuler la circulaire du 24 avril 2007 du ministre des transports, de l’équipement, du tourisme et de la mer complétant la circulaire du 3 avril 2007, relative à la mise en œuvre du droit d’option des personnels dans le cadre du transfert de services prévue par la loi du 13août 2004.
Le syndicat national des personnels techniques et de travaux de l’équipement de la confédération générale du travail estime que la circulaire du 24 avril 2007 méconnaîtrait le délai de deux ans ouvert par la loi pour l’exercice du droit d’option et retiendrait une interprétation contraire à celle retenue par d’autres administrations.
De ce fait, ladite circulaire aurait violél’article 109 de la loi du 13 août 2004 disposant que les fonctionnaires de l’Etat exerçant dans un service ou une partie de service transféré à une collectivité territoriale ou à un groupement de collectivités territoriales peuvent choisir leur statut de fonctionnaire territoriale ou de fonctionnaire de l’Etat.

La demande d’annulation d’une circulaire pour excès de pouvoir peut-elle êtrerecevable par le juge administratif?

Le 26 mai 2009, le conseil d’Etat se réunit en troisième et huitième sous-section afin de statuer sur le litige. Le conseil d’Etat considère que la requête du syndicat national des personnels techniques et de travaux de l’équipement de la confédération générale du travail n’est pas recevable, et rejette l’arrêt au motif que la circulaire du 24 avril 2007ne revêt aucun caractère impératif et qu’elle ne saurait donc faire grief. En effet, les destinataires de la circulaire ne détenant aucune prérogative en la matière, et ne recevant par cette circulaire aucune instruction précise dans la mise en œuvre de leurs propres prérogatives, ladite circulaire n’est donc pas impérative mais seulement interprétative ; elle ne peut par conséquent, pas fairel’objet d’un recours pour excès de pouvoir.

En outre, le juge administratif a longtemps refusé de recevoir toute demande d’annulation d’une circulaire en raison de son caractère interprétatif. Cependant, depuis 1954, les administrés peuvent se voir la possibilité d’invoquer certaines circulaires à l’encontre de l’administration à condition du respect de différents critères. Enl’espèce, dans l’arrêt du 26 mai 2009, Syndicat national des personnels techniques et de travaux de l’équipement de la confédération générale du travail, le Conseil d’Etat fixe et souligne la nécessité du caractère impératif que doit revêtir la circulaire afin de pouvoir être recevable par le juge administratif.

Il conviendra de voir que bien que le conseil d’Etat soit ferme face à laquestion de non recevabilité d’un recours exercé pour l’annulation d’une circulaire (I), le caractère impératif de celle-ci est érigé comme une condition de recevabilité pour l’examen de sa légalité (II).



I- Le conseil d’Etat ferme face à la question de non recevabilité d’un recours exercé pour l’annulation d’une circulaire.

En raison de sa nature principalement interprétative (A),...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire d'arret du 26 mai 2010
  • Commentaire d’arrêt 26 mai 1999 mutuelle du mans
  • Commentaire d'arrêt, chambre mixte 26 mai 2006
  • Commentaire d'arret cour de cassation 26 mai 2006
  • Commentaire d'arret com. 5 mai 2009
  • Commentaire d’arrêt du 9 mai 2009 , Cass , Com .
  • Ce 26 mai 2009
  • Commentaire d’arrêt : cour de cassation, 3ème chambre civile, 20 mai 2009

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !