Commentaire-l'école des femmes- acte iii, scène 4

Pages: 6 (1356 mots) Publié le: 11 mai 2011
COMMENTAIRE COMPOSE
L'ECOLE DES FEMMES – MOLIERE
Acte III Scène 4

L'école des femmes, de Molière est jouée pour la première fois en 1662. Comédie à grand succès, nous allons étudier un passage intervenant au milieu de l'œuvre théâtrale, à la scène 4 de l'acte III.
Pour clore les poursuites d'Horace envers Agnès, la jeune fille volontairement idiote qu'Arnolphe souhaite épouser, il a faitpromettre à celle-ci d'envoyer un grès à la tête de son soupirant s'il réapparaissait (acte II, sc5). Dans cette scène, Horace rend visite à Arnolphe et lui lit la lettre qu'Agnès avait insérée dans le grès, faisant preuve d'une ingéniosité insoupçonnée. L'extrait de la scène 4 (v. 940 à la fin ) traite de la désillusion du mari sur sa femme.
Nous nous demanderons si ce texte est extrait d'unecomédie de mœurs.
Nous étudierons d'abord les moyens du comique mis en œuvre par l'auteur, puis la critique de la société que l'on peut percevoir au travers ce texte.

On peut dire que ce texte est un extrait d'une comédie de mœurs car Molière utilise plusieurs moyens du comique.

L'auteur a mis en place un comique de situation : Horace raconte à son « ami » Arnolphe sa romance idylliqueavec Agnès, la future épouse de celui-ci, sans se douter que le tyrannique tuteur n'est autre qu'Arnolphe lui-même. Exemples : « Mais il faut qu'en ami je vous montre la lettre », « Voilà friponne, à quoi l'écriture te sert », « Pardonnez-moi, j'en ris tout autant que je puis ». » Ne me pourriez vous point ouvrir quelques moyens ? » Arnolphe est ici tourné en ridicule. En effet, après une« victoire » euphorique et un ravissement sur la bêtise de sa femme et donc de la fiabilité de sa technique, Horace vient, en lui lisant la lettre, montrer qu'Agnès a su faire preuve d'intelligence et déjouer Arnolphe, chose pourtant impensable pour Arnolphe, persuadé qu'elle lui obéissait au doigt et à l'œil. La déconvenue d'Arnolphe marque un tournant dans la pièce, Agnès a pris en main sa vie, la techniquede son tuteur semble ne pas avoir donné de réels résultats, le destin ayant repris le destin. Toute la machinerie d'Ar. n'a donc servi à rien. D'autre part, le contraste entre Arnolphe écoutant le discours d'un Horace heureux et fier, et le ponctuant d'apartés et de commentaires amères et cyniques, figure de style par excellence comique, et la décomposition de son visage au fur et à mesure descène crée un décalage amusant. De plus, le fait qu'Arnolphe fasse tout pour continuer à conserver l'illusion de ses deux personnages le force à dire des choses qu'il ne veut pas dire, et on voit qu'il en souffre, jusqu'à chasser violemment Horace de chez lui, son impolitesse le rendant encore une fois comique. Cependant, la représentation de cette pièce dans la mise en scène de Bezace au festivald'Avignon en 2011 laisserait sous-entendre une autre interprétation à ce passage, une interprétation où Horace et Agnès, loin d'être si idiote que prévu aurait tout manigancé et Arnolphe ne serait donc plus qu'un pantin, au milieu de tout ces personnages, décidés à le « punir » de sa passion tyrannique. Le personnage d'Arnolphe est donc figure à rire, seul ignare, se rendant ridicule à fairecroire quelque chose que tout le monde sait déjà.

Molière a aussi utilisé un comique de mots avec un vocabulaire dégradant qui rend Arnolphe pathétique. Exemples :« Ce traître, ce bourreau, ce faquin, ce brutal » « Hon ! Chienne ! » « Voilà Friponne, à quoi l'écriture te sert »  «  les soins maudits d'un injuste pouvoir ». Ces mots semblent échapper aux personnages et montrer ce qu'ils pensentréellement. Cependant, il ne doivent pas être entendus par ceux à qui ils sont adressés. Sans le savoir, Horace va ainsi traiter Arnolphe de tout les noms d'oiseaux possibles qui ne pourra réagir sans prendre le risque de trahir sa couverture. Cependant, Arnolphe ne semble pas réellement s'offusquer des paroles d'Horace, et c'est contre Agnès qu'il fulmine, mais pas assez intérieurement pour...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire l'école des femmes, acte iii scène 2
  • Commentaire l'école des femmes acte iii scène 2
  • Commentaire littéraire
  • ommentaire l'école des femmes, acte iii scène 2
  • L'ecole des femmes de molière, acte iii scène 2
  • Ecole des femmes acte iii, scène 4
  • "L'ecole des Femmes", Acte V- scène 4
  • acte 4 scene 6 de l'ecole des femmes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !