Commentaire l'intersigne, villiers de l'isle-adam

507 mots 3 pages
Le passage proposé est extrait d'une nouvelle de Villiers de l'Isle Adam intitulée L'intersigne. Cet auteur du 19ème siècle s'est fait connaître notamment par ses écrits fantastiques comme Véra.
L'extrait met en scène un narrateur personnage qui 'approche de la maison d'un ami, l'abbé Maucombe, qu'il s'apprête à revoir après de longues années.
Quelle vision le narrateur perçoit-il de l'endroit où il arrive ?
Dans un premier temps, nous observerons le tableau qui s'offre aux yeux du personnage dès son arrivée.
Dans unsecond temps, il serait intéressant d'analyser la métamorphose qui s'opère dans la description de la maison.

Nous allons analyser, tout d'abord, l'aspect de la maison telle qu'elle est vue par le narrateur à son arrivée.
Dès son arrivée, le narrateur nous laisse imaginer l'aspect chaleureux de la maison. Nous relevons un vocabulaire évoquant les couleurs du paysage entourant notre narrateur "les clématites et les roses thé, leurs feuilles rouillées, les forêts de chênes, les eaux d'un étang ...".
Ce paysage semble donner une impression de vie au narrateur, surtout qu'il voit un détail qui nous laisse penser que la maison est habitée. "Un petit nuage de fumée" est une preuve de vie.
Le narrateur éprouve en plus de cela, des sentiments de bien-être, puis d'émerveillement "des idées de recueillement, de santé" nous montre qu'il se sent bien. D'autant plus que la nature est très présente, très généreuse.
Le narrateur reste sous le charme de ce magnifique décor, tellement qu'il en suspend son geste. Une proposition subordonnée conjonctive nous le prouve "que je restai muet".
Une impression de paix est présente aussi. Le narrateur se sent tranquille grâce à "l'image d'un bienheureux" qui se trouve dans une niche entre deux fenêtres de la maison.
Ainsi, nous voyons à quel point le narrateur est fasciné par le paysage offert à ses yeux.

Dans un deuxième temps, il est intéressant d'observer la description de la maison, ainsi que les

en relation

  • Le texte narratif
    703 mots | 3 pages
  • Vera
    4325 mots | 18 pages
  • Villiers de l'isle adam - vera et contes cruels
    14196 mots | 57 pages
  • Villiers, commentaire composé : l'intersigne
    6643 mots | 27 pages
  • Catologue
    24481 mots | 98 pages
  • Matéo
    33994 mots | 136 pages
  • Conte cruelle
    70698 mots | 283 pages
  • L'argument par l'exemple
    179055 mots | 717 pages