Commentaire

Pages: 3 (728 mots) Publié le: 27 avril 2012
« La solitude »

Il s’agit d’un texte plutôt polémique, avec bcp d’ironie, notamment dans l’allusion aux Pères de l’Eglise. Violence froide de Baudelaire : texte qui n’est pas du tout uneconfession. Il y a une certaine subjectivité masquée quand Baudelaire feint de s’emporter contre le gazetier.
Un gazetier était un auteur d’articles dans une gazette (cf. Théophraste Renaudot). Appelé ainsicar à l’origine en Italie désignait des petits journaux qu’on achetait avec une « gazetta », petite pièce de monnaie.
Gazetier a des connotations péjoratives (Baudelaire en profite pour régler sescomptes avec la presse). Idem pour les connotations de « philanthrope » = équivalent laïque de celui qui pratique la charité (cf. les sociétés philanthropiques qui donnent bonne cse aux possédants). Ilsveulent contribuer à la régulation de la société et pensent que la solitude est mauvaise, rejoignant en cela la Bible. Dans leur volonté d’édifier, ils adoptent un ton prêcheur. C’est dans le désertque le diable vient tenter Jésus (cf. ici les majuscules à Esprit, Démon : ce sont les entités qui viennent tenter).
« merveilleusement » : fondé sur mirabilis = étonnant + jeu sur le sens moderne.Montre fascination du poète. Baudelaire concède dédaigneusement que la solitude puisse être néfaste aux âmes faibles. L’âme a horreur du vide, elle dvpe donc des passions solitaires.
« Chimères » a iciun sens péjoratif. La solitude est donc réservée aux âmes fortes. Dans ce 2e par. on trouve de nbreux rythmes binaires. Solitude condamnée également par les antiques, cf. Sénèque Lettre à Lucilius :il s’agit d’interdire la solitude aux âmes égarées. Mais Baudelaire ne surestime pas ses forces (cf. Baudelaire de Sartre : celui-ci l’accuse de mauvaise foi, disant qu’il aurait voulu son malheur,naïveté dans ses déplorations : Baudelaire ne supportait pas l’ampleur de sa liberté, la solitude lui fait horreur). Baudelaire prône ttes les formes de retenue : dandysme, stoïcisme, froideur...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !