Commentaire

738 mots 3 pages
Suite à une question qu'une internaute m'a envoyée par mail concernant la situation politico-socio-économique de la France en 1934, je publie l'article suivant qui fera l'objet d'un article plus détaillé ultérieurement.
Le contexte
Tout d'abord en 1934, nous sommes sous la IIIe République , celle-ci existe depuis 1871 et commence à tirer de la langue, tant elle est minée par les scandales politico-financiers (ex : Affaire Stavisky ) et l'inefficacité de ses institutions.
De plus, la situation économique n’est pas non plus des plus brillantes. En 1929, une grave crise économique survient aux USA, où la bourse s’écroule c’est « le jeudi noir » (car c’est survenu un jeudi….)
Or, les états européens étaient à cette époque financièrement très dépendants des USA pour la reconstruction d’après-guerre (je parle ici de la guerre 14-18), cette crise économique s’est donc très vite répandu sur le continent européen.
En 1934, en Europe, le chômage est alors très élevé et le marché stagne. Pour faire face à cela, certains pays dévalue leur monnaie (c’est le cas je crois du RU) mais certains refusent de le faire, résultat c’est l’inflation , les prix grimpent (c’est le cas, j’en suis certain, de la France )
Beaucoup de pays décident de se replier économiquement sur eux-mêmes, ils augmentent les taxes aux douanes et développe leur marché intérieur.
Situation politique et situation économique convergent alors pour le bonheur des spéculateurs et surtout le malheurs du peuple. Les difficultés sociales et les tensions s’accroissent alors.

La montée des nationalismes
Durant les années 30, les courants nationalistes ont le vent en poupe, alimentés par la détresse et la colère du peuple, ou les conditions conséquentes à la Iere Guerre Mondiale.
En Allemagne se développe le Parti Nationale Socialiste (Nazi) sous la direction d’Hitler. S’appuyant sur les chômeurs, les déçus de la République de Weimar et les anciens combattants déçus des conditions de défaite, Hitler arrive

en relation

  • commentaire
    964 mots | 4 pages
  • Commentaire
    305 mots | 2 pages
  • Commentaire
    2024 mots | 9 pages
  • Commentaire
    2022 mots | 9 pages
  • Commentaire
    388 mots | 2 pages
  • Commentaire
    8528 mots | 35 pages
  • commentaire
    398 mots | 2 pages
  • Commentaire
    941 mots | 4 pages
  • Commentaires
    647 mots | 3 pages
  • commentaire
    442 mots | 2 pages