commentaire

694 mots 3 pages
Exposé de Français :
Les villageois.

Introduction : Pierre Magnan est un écrivain français. De treize à vingt ans, il est typographe dans une imprimerie locale. Appelé aux Chantiers de jeunesse pendant l'Occupation, il est fermé au service du travail obligatoire (STO), et rejoint le maquis à Saint-Pierre d'Allevard en Isère, avec entre autres Thyde Monnier. Il publie son premier roman, L'Aube insolite, en 1946 avec un certain succès d'estime, la critique est favorable mais le public n'adhère pas. Trois autres romans suivent sans davantage de succès. Pour vivre, il travaille alors dans une société de transports frigorifiques, où il reste vingt-sept ans, tout en continuant toutefois à écrire des romans qui ne sont pas publiés.
Je vais à présent vous parler des différents personnages qui sont présents dans ce livre.

Je vais tout d'abord vous parler du village et de son ambiance :
-Le village : village où l'on rapatrie les dépouilles des morts au combat = cérémonie. Pierre Magnan parvient à saisir de manière réaliste l'ambiance étouffante faîte de non-dit qui règne dans le village, mais aussi ce quotidien accablant que les habitants rehaussent des on-dit et de racontars. Une atmosphère glauque, des personnages grisâtres et pourtant haut en couleur, des paysages peu hospitaliers, un climat acariâtre... Village où il n'y a plus beaucoup d'hommes étant jeunes. Les villageois se méfient de Zorme, il leur paraît être inquiétant.

Le personnage principal :
-Séraphin Monge : Au début, c'est un bébé de 3 semaines qui est le seul survivant d'un massacre familiale. Il dérange les villageois, leur fait peur, les fascine aussi. Car il est bien étrange ce jeune homme beau tel un archange, puissant, placide et silencieux, toujours les poings serrés, qui entreprend de démolir, pierre à pierre, la maison du drame, comme pour l'effacer ou peut-être pour découvrir dans ses entrailles les réponses à ses questions. Car, hanté par sa mère morte, Séraphin n'aspire qu'à

en relation

  • Commentaire
    939 mots | 4 pages
  • Commentaire
    752 mots | 4 pages
  • commentaire
    281 mots | 2 pages
  • Commentaire
    1201 mots | 5 pages
  • commentaire
    933 mots | 4 pages
  • Commentaire
    3297 mots | 14 pages
  • Commentaire
    289 mots | 2 pages
  • commentaire
    1132 mots | 5 pages
  • Commentaire
    534 mots | 3 pages
  • commentaire
    858 mots | 4 pages
  • Commentaire
    1038 mots | 5 pages
  • Commentaire
    748 mots | 3 pages
  • commentaire
    412 mots | 2 pages
  • Commentaire
    929 mots | 4 pages
  • Commentaire
    1512 mots | 7 pages