Commentaire

Pages: 3 (514 mots) Publié le: 28 février 2013
II. Le regard de Meursault « l'homme absurde » sur la vie

Dans notre seconde partie, Meursault se retrouve au calme avec le départ de l'aumônier. Sa présence fut un véritable supplice pour lecondamné, comme le suggère : « lui parti, j'ai retrouvé le calme. J'étais épuisé et je me suis jeté sur ma couchette ».
Cette partie est intéressante en ce qu'elle traite de deux sujets distincts : lechamps lexical de la nature symbolique et la corrélation entre la vie et la mort.
A travers cette partie nous retrouvons le champs lexical d'une nature paisible dans une Algérie endormie, elle semanifeste déjà à la ligne 67 « je me suis réveillé avec des étoiles sur le visage », « des bruits de campagne », « des odeurs de nuit, de terre et de sel », « une marée », « le soir était comme une trêvemélancolique » « cette nuit chargée de signes et d'étoile », le sujet de la nature est un thème récurrent dans la philosophie de Meursault qui l'évoque récemment à travers son récit. Ce champ lexicalsouligne les valeurs bénéfiques de la nature « rafraîchissaient mes tempes » ; « merveilleuse paix ».

La seule chose qui semble ne pas être absurde et dénuée de sens à ses yeux semble être cettenature dans laquelle il y trouve parfait repos et qui confesse ses pensées les plus obscures.
Toutefois, malgré ces instants de calme dues à la nuit paisible, de cette « merveilleuse paix de cet étéendormi » (l.71), c'est un moment capital pour Meursault car c'est « a ce moment, et à la limite de la nuit » que les sirènes ont retenti pour venir le chercher. A l'aube, Meursault mourra.
La mortet la vie vont se trouver de nouveau associées dans l'ultime corrélation : entre la mort et la libération, c'est-à-dire l'approche de la mort est vécue comme une délivrance « si près de la mort,maman devait s'y sentir libéré » (l.82).
Cette même corrélation renvoie à une construction en miroir qui suggère un retour vers l'origine, il y a une corrélation sémantique entre cette origine et la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !