commentaire

1083 mots 5 pages
COMMENTAIRE de « France, mère des arts, des armes.. » Du Bellay, auteur humaniste fait partie de l’école Poétique de la Pléiade : un groupe de 7 poètes qui ont exposés leurs idées dans le manifeste Défense et illustrations de la langue Français comme la défense de la langue française, l’imitation des Anciens et la nécessité du travail et de l’Étude. Du Bellay accompagne pendant 4 ans son oncle à Rome comme secrétaire pour comprendre la grandeur et la déchante de l’Antiquité Romaine.
Il écrit en 1559, un recueil poétique intitulé Les Regrets commence sur le chemin du retour en France. Il est déçu de ce qu’il a vu et décide d’écrire 191 sonnets qui ont tous un point commun : la nostalgie, exil, mal-être, éloignement du pays et de la terre natale. Il évoque aussi la corruption de la société romaine, dénonciation des vies de la cour pontificale ainsi que l’hypocrisie des partisans.
Le poème qui nous intéresse est le sonnet 9. Lors de son séjour à Rome, le poète ressent une nostalgie douloureuse et lance un appel de détresse à la France, son pays natal ou mère nourricière. Il se sent seul et perdu à Rome et a besoin d’une mère, à l’écoute de son fils qui est là pour le soutenir et le protéger de tous les dangers. Le poète devient alors un enfant et exprimer sa souffrance grâce à l’image d’un agneau égaré qui recherche sa mère.
On peut se demander comment le poète évoque sa nostalgie du pays natal
Pour répondre à cette question, nous étudierons un appel pathétique puis l’éloge de la France.

I Un appel pathétique :

1. Un appel à la France :
Le poète désigné par les pronoms ou adjectifs de la 1ère pers. « je remplis, une triste querelle, j’erre », s’adresse à la France
Apostrophe du V1 « France » et la répétition au V7
Utilisation de la 2ème pers. « tu m’as nourri, ta mamelle »

Le poète lance un appel « appelle, je remplis de ton nom » mais il semble ne pas être entendu
La France ne réponds pas = verbe répondre à la forme négative « que ne ma

en relation

  • commentaire
    964 mots | 4 pages
  • Commentaire
    305 mots | 2 pages
  • Commentaire
    2024 mots | 9 pages
  • Commentaire
    2022 mots | 9 pages
  • Commentaire
    388 mots | 2 pages
  • Commentaire
    8528 mots | 35 pages
  • commentaire
    398 mots | 2 pages
  • Commentaire
    941 mots | 4 pages
  • Commentaires
    647 mots | 3 pages
  • commentaire
    442 mots | 2 pages