Commentaire

Pages: 3 (569 mots) Publié le: 9 novembre 2014
Dans Le Planétarium, Nathalie Sarraute restitue les mouvements intérieurs de l’être, qui se dissimulent et affleurent derrière les paroles. L’intrigue du roman tourne autour d’un couple de jeunesmariés.

Devant elle partout il déblayait, émondait1, traçait des chemins, elle n’avait qu’à se laisser conduire, à se faire souple, flexible comme un bon danseur. C’était curieux, cette sensationqu’elle avait souvent que sans lui, autrefois, le monde était un peu inerte, gris, informe, indifférent, qu’elle-même n’était rien qu’attente, suspens…
Aussitôt qu’il était là, tout seremettait en place. Les choses prenaient forme, pétries par lui, reflétées dans son regard… « Viens donc voir… » Il la prenait par la main, il la soulevait de la banquette où elle s’était affalée pour reposerses pieds enflés, regardant sans les voir les fastidieuses rangées de Vierges aux visages figés, de grosses femmes nues. « Regarde-moi ça.
Pas mal hein ? qu’en dis-tu ? Il savait dessiner legaillard ? Regarde un peu ce dessin, ces masses, cet équilibre…Je ne parle même pas de la couleur… » De l’uniformité, du chaos, de la laideur, quelque chose d’unique surgissait, quelque chose de fort,de vivant (le reste maintenant autour d’elle, les gens, la vue par les fenêtres sur des jardins, paraissait mort), quelque chose qui tout vibrant, traversé par un mystérieux courant, ordonnait toutautour de soi, soulevait, soutenait le monde…
C’était délicieux de le déléguer pour qu’il fasse le tri, de rester confiante, vacante, offerte, à attendre qu’il lui donne la becquée, de le regardercherchant leur pâture dans les vieilles églises, chez les bouquinistes sur les quais, les marchands d’estampes. C’était bon, c’était réconfortant.
Une sensation de détente, de sécuritéretrouvée, a recouvert petit à petit la douleur, la peur. Il est si ardent, si vivant, il y met une telle passion… C’est cela qui lui permet de découvrir, d’inventer, cette ferveur, cette intensité de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !