Commentaire

330 mots 2 pages
Entre 1990 et 2011, le PIB régional a augmenté de 0,7 % en moyenne annuelle. C’est très inférieur au rythme national de 1,5 %. Depuis 1990, le Produit Intérieur Brut a progressé dans toutes les régions. La croissance nationale et ses variations se reflètent diversement dans les régions, pourvues d'atouts économiques spécifiques et animées de dynamiques propres. Les disparités dans les évolutions économiques régionales ne résultent que très partiellement du profil d’activité de chaque région. Elles dépendent en effet principalement d’une dynamique propre, qui peut être positive ou négative
Au cours des vingt dernières années, la France a subi deux récessions économiques, c’est-à-dire deux périodes de recul du produit intérieur brut : en 1993 et en 2008-2009. La crise de 1993 avait pour origine des incertitudes sur les taux de change en Europe, associées à une récession en Allemagne ; celle de 2008-2009 a eu, quant à elle, une origine financière. Quelle que soit la région, la récession de 1993 fut plus brève et la baisse de l’activité moins intense qu’en 2008-2009. Après la dernière récession, plusieurs régions peinent à retrouver leur niveau d’activité antérieur. Hormis au cours de ces deux crises, le volume du PIB n’a cessé de progresser, chaque région contribuant différemment à la croissance nationale.
En effet, nous pouvons remarquer que l’activité tend à se développer davantage dans les territoires où il faut répondre aux besoins d’une population croissante. Par ailleurs, les apports migratoires tendent à être plus importants dans les régions où l’activité est la plus dynamique. Les facteurs qui expliquent ce dynamisme peuvent être de différents ordres : présence d’aménités (climat, cadre de vie…), certaines politiques publiques locales, ou encore des aides européennes, en particulier concernant l’aménagement du territoire (transports, infrastructures). En vingt ans, l’économie régionale s’est transformée, surtout en termes d’emplois, moins en

en relation

  • commentaire
    964 mots | 4 pages
  • Commentaire
    305 mots | 2 pages
  • Commentaire
    2024 mots | 9 pages
  • Commentaire
    2022 mots | 9 pages
  • Commentaire
    388 mots | 2 pages
  • Commentaire
    8528 mots | 35 pages
  • commentaire
    398 mots | 2 pages
  • Commentaire
    941 mots | 4 pages
  • Commentaires
    647 mots | 3 pages
  • commentaire
    442 mots | 2 pages