Commentaire

3543 mots 15 pages
ANALYSE DE LA SOIRÉE
SALON DU SANG NEUF
AUX ATELIERS CLAUS

CAMILLE FRAIRROT
JANVIER 2015

Lors de la soirée du Salon du Sang-Neuf littéralement le nouveau sang, les Ateliers Claus présentaient la nouvelle génération d’artistes performers. C’est un lieu atypique et intimiste bien loin du «white cube» espace de galerie classique, ni «black box» comme l’enceinte d’un théâtre, les Ateliers Claus sont en cela à l’opposé de tout lieu attendu, de part leur intitulé
«atelier» ils se veulent être en marge, un lieu d’exposition non conventionnel, et peut être même introspectif l’atelier étant le lieu de création de tout artiste, les murs sont brut et le sol est une dalle de béton lissée, le lieu est vierge laissant libre cours à la créativité des performers.
Bien plus qu’un « divertissement pour vernissage » cette soirée met à l’honneur l’art visuel de la performance, aujourd’hui en plein essor mais longtemps mis de côté par les amateurs d’art.
Le public a pu découvrir un univers qui lui ai peu familier, celui de la performance. La soirée qui s’est déroulée de 19h à minuit a été riche en rebondissements, surprises, découvertes et sensations. La soirée a été un enchaînement bien orchestré de performances en tout genre, s’adressant à un public novice comme aux initiés. L’une des performances qui a le plus marqué les esprits au cours de la soirée était «Jeux Olympiques» réalisé par trois des performers de la soirée, deux hommes et une femme. Pour mieux apprécier cet art mal connu, il fallait venir à la soirée sans attente, simplement à l’écoute, être attentif, enclin à la découverte, contrairement à un spectateur qui a payé et qui «en veut pour son argent».

Après quelques découvertes de performances, on a vu deux performers faire leur entrée dans le hall du rez de chaussée venant de l’extérieur, deux jeunes hommes métisses plutôt élancés et musclés chacun d’eux tenaient à leurs bras deux femmes. On a reconnu des camarades de classe, on a donc pu imaginer qu’il ne

en relation

  • commentaire
    964 mots | 4 pages
  • Commentaire
    305 mots | 2 pages
  • Commentaire
    2024 mots | 9 pages
  • Commentaire
    2022 mots | 9 pages
  • Commentaire
    388 mots | 2 pages
  • Commentaire
    8528 mots | 35 pages
  • commentaire
    398 mots | 2 pages
  • Commentaire
    941 mots | 4 pages
  • Commentaires
    647 mots | 3 pages
  • commentaire
    442 mots | 2 pages