Commentairecompose

1837 mots 8 pages
commentairecompose.fr

http://commentairecompose.fr/nuit-rhenane/

Nuit rhénane, Apollinaire : lecture analytique

Voici un commentaire littéraire de « Nuit Rhénane » issu d’Alcools de Guillaume Apollinaire.

Nuit rhénane, introduction
Certains des poèmes du recueil Alcools, publié en 1913, relèvent de la période dite « rhénane » d’Apollinaire, qui renvoie à son voyage en Allemagne (1901-1902).
Il y séjourne sur les bords du Rhin, où il fait la connaissance d’ Annie Playden, une jeune Anglaise dont il tombe amoureux. Ces poèmes, dont « Nuit rhénane » fait partie, sont marqués par la fascination d’Apollinaire pour les légendes et le folklore allemands, véritable source d’inspiration.

Questions possibles à l’oral sur « Nuit rhénane » :
♦ Comment s’exprime la modernité dans « Nuit rhénane » ?
♦ Quelles sont les conséquences de l’ivresse sur la construction du poème ?
♦ En quoi ce poème relève-t-il à la fois du surnaturel et du monde réel ?
♦ Quel est le rôle de la parole poétique dans ce poème ?
♦ Développez le thème de l’ivresse dans ce poème.

Annonce du plan
Nous verrons tout d’abord que cette nuit rhénane est surtout une nuit d’ivresse (I), puis nous aborderons le glissement du quotidien vers le surnaturel dans ce poème (II). Pour terminer, nous remarquerons que « Nuit

rhénane » peut se lire comme une métaphore de la puissance de la poésie (III).

I – Une nuit d’ivresse
A – L’omniprésence du vin
Le champ lexical du vin et de l’alcool est très présent dans ce poème ; « verre » (premier et dernier vers),
« plein », « vin », « ivre », « vignes ».
Partant du verre, l’ivresse se répand dans le reste du texte, jusqu’à se déverser dans le Rhin qualifié de « ivre ».
Le Rhin devient ainsi un fleuve d’alcool qui serpente dans le décor et le poème.
Les mouvements évoqués dans le poème trahissent également l’ivresse du poète : « trembleur », « tordre »,
« dansant une ronde », « tombe en tremblant ».
La parole elle-même est marquée par l’ivresse, comme le montrent les

en relation

  • Commentairecompose
    1468 mots | 6 pages
  • Commentairecompose
    2117 mots | 9 pages
  • Commentairecompose
    572 mots | 3 pages
  • commentairecompose
    2169 mots | 9 pages
  • Commentairecompose
    1773 mots | 8 pages
  • Baudelaire L'homme et la mer, Les Fleurs du Mal
    546 mots | 3 pages
  • Commentaire les promesses de l'aube
    916 mots | 4 pages