Commerce extérieur

Pages: 28 (6904 mots) Publié le: 23 mars 2011
Colloque Ouverture économique et développement,
Tunis, 22-23-24 juin 2000
L'ouverture commerciale est-elle mesurable ?

Jean-Marc Siroën,
CERESA, Université Paris Dauphine
Depuis une dizaine d'années le nombre de travaux empiriques visant à mettre en évidence une
relation entre l'ouverture commerciale et la croissance a considérablement augmenté. Cette
profusion s'explique un double défi,théorique et empirique. D'une part les "nouvelles"
théories du commerce international et de la croissance endogène proposaient de nouveaux
gains à l'échange en terme, notamment, d'économies de dimension et de diffusion
technologique. Mais elles soulignaient aussi les ambiguïtés de l'ouverture sur la convergence
économique. D'autre part, l'analyse factuelle s'interrogeait sur l'hétérogénéitédes
performances des économies en développement -"miracle" asiatique, stagnation latino-
américaine, désastre africain-. Les politiques de développement n'avaient-elles pas une
influence déterminante sur les performances économiques des pays ? Les retards constatés
n'étaient-ils pas imputables aux limites des stratégies passées de substitution aux
importations ?
Il s'agit donc d'établir unerelation entre le développement et l'ouverture commerciale. De fait, la quasi-totalité des études conclut bien à l'existence d'une relation positive /
1
. Encore faut-il
que la mesure de ces deux grandeurs ne conduise pas à des résultats ambigus. Les études
empiriques sont-elles réellement en mesure de trancher aujourd'hui un débat aussi vieux que
l'économie sur les "bonnes" politiquesde croissance ? Un certain nombre d'auteurs (Pritchett,
1996 ; Rodrik, 1995 ; Rodriguez & Rodrik, 1999) émettent des doutes qui portent moins sur
l'existence et le sens de la relation entre l'ouverture commerciale et le développement mais sur
la robustesse des conclusions empiriques réalisées dans les années 1990. Les flux d'échange
ne sont pas la seule conséquence mécanique des politiques et, enparticulier, des politiques
commerciales. Ils dépendent aussi d'une multitude de composantes exogènes comme la taille,
la position géographique, la disponibilité des matières premières, et, plus généralement de
l'hétérogénéité des pays /
2
. Pritchett (1996; p. 309) prend la précaution de séparer les deux
aspects "I define "openess" as simply an economy's trade intensity. Openess thusdefined is
not a policy measure at all as trade intensity varies across countries for reasons having

1 On trouvera une synthèse des études empiriques notamment dans Edwards (1994) ou Serranito (1999).
2 D'une certaine manière si l'accroissement de la divergence entre pays implique aussi un accroissement des
écarts de prix relatifs il doit conduire aussi à l'accroissement des flux d'échange.Page 2 |
2
nothing to do with policy". Pour l'auteur, cette définition signifie que la politique d'ouverture
commerciale (outward orientation) ne doit pas être mesurée par un indicateur d'ouverture
commerciale.
Dans la perspective même d'une recherche des sources de la croissance, qu'entend-on alors
par "ouverture commerciale" ? L'exercice a-t-il une portée positive -isoler la composante"commerce international" dans les sources de la croissance- ou normative -identifier les
"bonnes" réformes à prescrire pour stimuler la croissance et le développement- ? Cherche-t-on
à vérifier que le commerce favorise la croissance par des effets qui sont aujourd'hui bien
isolés dans la littérature économique (avantages comparatifs, économies d'échelle, diffusion
des technologies, etc…) ? Dans cecas, il convient de "purger" les flux commerciaux
considérés de l'influence des politiques économiques (voir, par exemple, Frankel et Romer,
1999). Cherche-t-on, au contraire, à isoler l'influence des politiques commerciales, variables
proxies de l'orientation de la politique générale de développement, sur la croissance ? C'est
alors la composante structurelle qui doit être contrôlée afin...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le commerce extérieur en suisse :
  • Ses commerces exterieurs
  • Commerce extérieur
  • Le commerce extérieur
  • Commerce extérieur
  • Commerce extérieur
  • Commerce exterieur
  • Commerce extérieur

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !