Communication formelle et informelle

7234 mots 29 pages
« L’histoire de toute société jusqu’à nos jours, c’est l’histoire de la lutte des classes. »
Karl Marx et Friedrich Engels, Le Manifeste du parti communiste, 1848.

Les apports de Marx aux sciences sociales que sont la sociologie, l’histoire, l’économie ou encore la philosophie sont considérables. On peut les regrouper en trois ensembles : Tout d’abord, il montre hiérarchiquement structuré ; que toute société est un ensemble

Ensuite, il observe l’origine et le développement de la division du travail ainsi que ses conséquences économiques et sociales ; Enfin, il élabore une théorie des classes et des conflits de classe qu’il place au cœur du changement social.

Il est vrai que le paysage social actuel des pays développés diffère de celui dans lequel Marx a construit son analyse mais il semble intéressant de mettre son approche à l’épreuve de ce nouveau contexte économique, politique et social. Pour y parvenir, nous tenterons de répondre à deux grandes questions : En quoi la théorie marxiste des classes sociales rend-elle compte du changement social ? La théorie marxiste est-elle encore un instrument efficace pour analyser le sociétés modernes ?

Voir votre précieux travail de recherche à ce sujet.

A) Une pensée… Un contexte… Les mutations économiques (développement de l’urbanisation, l’exode rural, …) qui accompagnent la Révolution industrielle vont bouleverser le paysage social ; l’apparition d’une catégorie nouvelle le « prolétariat de fabrique » sera ressentie par les contemporains comme un phénomène majeur de cette époque comme en témoigne le Rapport Villermé en France. Ce rapport publié en 1840 par le Docteur Villermé évoque la condition misérable des ouvriers du textile et en particulier les abus du travail des enfants. Il fut à l’origine d’une loi sociale en 1861 qui limite le travail des enfants dans l’industrie. Loi qui sera d’ailleurs guère respectée. Le libéralisme de l’époque laisse désormais face à face salariés et employeurs ce qui génère

en relation

  • Communication formelle et informelle
    406 mots | 2 pages
  • Communication Formelle Et Informelle
    528 mots | 3 pages
  • Communication informelle
    514 mots | 3 pages
  • Communication aformelle
    612 mots | 3 pages
  • Communication
    509 mots | 3 pages
  • Formel - informel
    4302 mots | 18 pages
  • Phénomènes informels au sein d'une organisation
    395 mots | 2 pages
  • Le leadership informel
    2488 mots | 10 pages
  • Communication interne formelle
    659 mots | 3 pages
  • Chapitre 2
    980 mots | 4 pages