Comparer pacs mariage et concubinage

2717 mots 11 pages
Selon le Robert, la « famille est l’ensemble des personnes unies par le sang ou l’alliance qui composent un groupe » alors que le Littré la voit comme « l’ensemble des personnes ayant un lien de parenté qui ont une même descendance et qui vivent sous le même toit ». Ce pluralisme de la notion de famille démontre toutes les difficultés qu’ont les juristes à cerner parfaitement cette notion. Ainsi dit, à l’image de la société mouvante qu’est la société contemporaine, le modèle familial des populations s’est transformé. La peur de l’engagement, la libéralisation des mœurs ont favorisé l’émergence de nouvelles formes de vie à deux. Moins contraignantes ou révolutionnaires, prémisses ou substituts, ces pratiques cohabitent désormais avec le modèle dit "traditionnel" du mariage. Vivre à deux peut donc de nos jours s'organiser selon plusieurs formes, matrimoniales ou non. Parmi ces formes d’union on distingue le PACS, le mariage et le concubinage : le premier étant défini comme un contrat par lequel deux personnes, de sexe différent ou non, s’engagent à partager réellement leur vie commune pendant la durée du contrat, appelés partenaires, définition déduite de celle donnée par le Code civil à l’article 515-1. Les pacsés semblent avoir depuis 1999 des droits qui se rapprochent de ceux des personnes mariées. Quant au mariage, qui n’est pas en soit défini dans ce code, il se présente comme une union solennelle entre un homme et une femme devant un officier d’état civil. Il s’agit juridiquement d’un contrat où les parties apportent leur consentement et qui emporte des conséquences juridiques. En combinant la conception d’Aubry et Rau avec celle de Jean Carbonnier, le mariage est un contrat dans sa formation et une institution dans ses effets. Pour terminer avec le concubinage, l’article 515-8 du code civil le décrit comme « une union de fait caractérisée par une vie commune présentant un caractère de stabilité et de continuité, entre deux personnes, de sexe différent ou

en relation

  • Dissertation sur le PACS et le concubinage
    1642 mots | 7 pages
  • Cours de droit : mariage, pacs et concubinage
    1782 mots | 8 pages
  • pacs mariage et concubinage
    570 mots | 3 pages
  • Mariage pacs et concubinage
    3671 mots | 15 pages
  • Dissertation pacs mariage concubinage
    4057 mots | 17 pages
  • Dissertation : mariage, pacs et concubinage
    1763 mots | 8 pages
  • Comparatif mariage pacs concubinage
    7816 mots | 32 pages
  • le cours de droit civil
    5573 mots | 23 pages
  • exposé famille
    998 mots | 4 pages
  • devoir de sant et social 2
    737 mots | 3 pages