compte de la becasse

Pages: 5 (1218 mots) Publié le: 1 novembre 2014
Le vieux baron des Ravots est maintenant paralysé depuis 6 années et ne peut plus chasser. Quand il fait beau, on le mène sur un fauteuil sur le perron avec un domestique pour charger les fusils et un autre pour lâcher des pigeons. C’est ainsi qu’il passe ses journées.

Quand vient la saison de la chasse, tous les chasseurs des environs sont invités au « conte de la Bécasse », c’est un rituel.Chaque convive mange une bécasse et donne la tête au baron. Celui-ci la met sur le goulot d’une bouteille, la fait tourner et le bec de l’oiseau désigne l’heureux gagnant qui aura le plaisir de manger les têtes et de raconter une histoire.



Menuet

Tous les matins Jean Bridelle, se promenait dans la pépinière du Luxembourg. Mais il s'aperçut un jour, qu'il n'était pas le seul à aimer cespromenades matinales. Il rencontra un étrange vieillard. Il fut intrigué par cet homme, qu'il décida d'observer. C'est alors qu'un matin, se croyant seul, le vieil homme se mit à danser, d'une manière extrêmement élégante. D'abord surpris par cette attitude, il se risqua à lui parler. Il furent bientôt amis. Et il lui raconta qu'il avait été autrefois maître de danse à l'opéra et qu'il était mariéeà la Castris. Et que ce jardin était leur plaisir, et leur vie. Il lui présenta sa femme, et ensemble, ils dansèrent un menuet tel que Jean Brodelle ne l'oublia jamais. Deux ans plus tard, lorsque Jean Bridelle revint à Paris, la pépinière avait disparu. Si ce jardin était leur vie, que sont devenus ces deux personnes ?

La peur

Le commandant, contait à ses hommes la peur qu'il avait eulorsque son navire était resté 6 heures battu par la mer, un rocher le traversant. C'est alors qu'un des hommes, à la figure brûlée prit la parole d'une voix grave. Expliquant que lui avait réellement connu les peurs les plus terribles : la vraie peur. En effet, dans le désert, il avait cru entendre un tambour, battant la mesure. C'est à ce moment que son compagnon tomba de son cheval et s'écroula,terrassée par une insolation. Lorsqu'il tenta de réanimer son ami, le tambour résonnant toujours à ses oreilles, il avait senti la peur glisser dans ses os. Il apprit plus tard, que ce bruit n'était sans doute qu'un mirage du son. Une autre fois, alors qu'il allait souper chez un garde forestier, il avait été une seconde fois confontée à cette peur. En effet, ce garde forestier avait, auparavant tuéun braconnier, cela faisait deux ans jour pour jour. Et celui-ci affirma que la victime allait comme l'année précédente venir les hanter. C'est alors que le chien se mit à hurler à la mort. L'homme au visage brun le vit ! Le fantôme par la fenêtre. Le garde forestier tira ! Et les cris s’arrêtèrent. Le garde forrestier avait en réalité tirer sur son chien, par erreur. L'homme à la figure brûléeconclua ses deux histoires en affirmant que lui, avait connu la véritable peur. 

Farce Normande

On fêtait un mariage e Normandie. Celui de Jean Patu, riche fermier du pays, et Rosalie Roussel. La fête se passa fort bien : On but, on mangea, on blagua. Il sembla que quelques malins préparaient une farce. Vint alors le moment pour les mariés de vivre leur nuit nuptiale. La jeune femme sedéshabilla et entra ans le lit. Alors qu'il cherchait ses lèvres, Jean entendit au loin un coup de feu. Il s'aprocha de la fenêtre et observa l'orizon. Sa toute jeune femme l'enlaça, lui demandant de ne pas penser aux braconniers qui pourraient éventuellement chasser dans ses contrées. Il céda, la saisit et au moment où il la posa sur le lit, entendit un nouveau coup de feu. C'en fut trop. Il se chaussa,prit son fusil et partit à la recherche des prétendus braconniers. Laissant ainsi sa femme seule. Le lendemain, on le retrouva à deux lieues d'ici, ficelé des pieds à la tête, son fusil tordu, sa culotte à l'envers et avec trois lièvres trépassés autour du coup. Une pancarte était sur sa poitrine. On pouvait y lire « Qui va à la chasse, perd sa place.»


Les sabots

Pendant la messe, un...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • compte de la bécasse la peur
  • La Bécasse
  • lesncontes de la becasse
  • Les contes de la bécasse
  • Contes bécasse
  • les contes de la becasse
  • Les contes de la bécasse
  • Conte de la becasse

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !