Compte-rendu critique: bastien, pascal, l'éxécution publique à paris au xviiie siècle

2701 mots 11 pages
Sarah Olivier
Histoire générale / 1ère année
Séminaire de méthodologie
TP3-2 : Compte-rendu critique

Compte-rendu critique: BASTIEN, Pascal, L'exécution publique à Paris au XVIIIe siècle, Seyssel, Champ Vallon, 2006.

L'historien Pascal Bastien ouvre - dans son ouvrage sur l'exécution publique au XVIIIe siècle - une nouvelle brèche dans l'historiographie du judiciaire. Très intéressé par le lien entre droit et culture et les différents rapports de force entre pouvoir et peuple, le moderniste tente dans son ouvrage d'aborder l'histoire judiciaire sous un angle nouveau, à savoir muni d’une approche culturelle de l'histoire de la justice. L'essayiste pose d'ailleurs clairement, dès l'introduction, les contours de son raisonnement: "Pour une histoire culturelle du judiciaire". Il est indispensable, selon lui, d'aborder l'exécution publique dans son caractère social, et de mettre en évidence les liens que la justice entretient avec le public. Ce "public-spectateur", tel que le perçoit Bastien, se situe d'ailleurs au cœur du processus judiciaire, témoin absolu de toutes les évolutions et ruptures dans le monde du droit. Il tente d’abord de montrer le pouvoir que la justice orale et écrite a – par le biais de ceux qui l’entendent, la lisent et l’écrivent - de révéler le rapport qu’entretient le peuple parisien avec la mort judiciaire au XVIIIe siècle.
Le public s'inscrit aussi pleinement dans ce que l'historien appelle "le rituel de l'exécution", qu’on retrouve d’ailleurs au centre de son argumentation. Ce rituel, le moderniste y consacre plusieurs chapitres ; il définit d’abord le cérémoniel en lui-même, en décrivant l’arsenal des peines et la souplesse du parcours infligé au condamné. Il s’interroge ensuite sur les notions fondamentales de peine et de pénitence, en réfléchissant au rôle respectif de la justice de Dieu et de celles des hommes. Ce chapitre est aussi un moyen pour Bastien de rebondir sur la thèse de Michel Foucault et d’y apporter certaines

en relation

  • Les abeilles
    20220 mots | 81 pages
  • la communication politique
    143603 mots | 575 pages
  • Closer
    130698 mots | 523 pages
  • Trait Des Sciences Et Pratiques De L Education
    219166 mots | 877 pages
  • violences urbaine
    102386 mots | 410 pages
  • La bourse
    53905 mots | 216 pages
  • My doc
    59929 mots | 240 pages
  • Le monde 28/10/12
    92211 mots | 369 pages
  • Livre du professeur histoire 1ere
    136067 mots | 545 pages
  • Histoire Corrige
    136005 mots | 545 pages