concret

Pages: 8 (1815 mots) Publié le: 10 avril 2014

ES RAISONS DE LA MIGRATION EN COTE D’IVOIRE
1-RAISONS ECONOMIQUES
Le territoire de la haute volta a été delimité en 1919 a l’initiative des autorités francaises, devenant rapidement un reservoirde main d’oeuvres pourla colonie voisine sous peuplée .l’extension des cultures de rentes que sont le café et le cacao et la construction des infrastructures indispensable a leur ecoulement (ligne ferroviaire Abidjan-Ouagadougou !: route et piste supposaient une mobilisation importante des forces de travails que ,seule la cote d’ivoire ne pouvait fournir, alors que la population Burkinabé avec plusde trois millions d’habitants representait plus du quart de la population de l’afrique occidentale francaise.
Au fur et a mesure que l’administration coloniale a reussie a organiser les espaces burkinabés , les sociétés africaines devenaient de moin en moin autonomes dans leur production et deplus en dependantes financiérement de l’exterieur . la mobilité des burkinabé est alors devenuvolontaire. Autrement dit, les burkinabés , originaires du pays mossi mais aaussi des regions de l’ouest , perpetuent les premiéres migration forcés en s’engageant librement ou directement au pres des planteurs ivoiriens ou Européens .Quant au senegalais du sud , du nord ou de l’est ruraux ou urbain , analphabete ou lettrés ,hommes libres , artisans ou anciens captif ,sont tous massivement attirés parl’eldoradoivoirien et desertes leurs pays .Mais pour certains deja , la cote d’ivoire ne constitue qu’une etape migratoire sur le chemin qui méne au congo ou en france .
2- RAISONS PLITIQUES
L’impot de capitation et le recourt de prestation que sont les journés de travail dues par chaque indigenes a l’administration , puis au travail forcé figure parmi les premiéres mesures prises par lametropole . les individus essayérent ainsi d'échapper au brutalités pratiquer par des administrateur coloniaux sur la population locale. Les individus fuyaient beaucoup plus la maniére de collecter cet impots .
3- RAISONS PROFESSIONNELLLES
L’afflut des capitaux publiques en provenance de la metropole favorise l’emmergence de nouveaux marchés independant des factoreries .Lesopretions de ramassage des produits de rentes ne sont plus liés ala redistribution des marchés importés ;De nouveaux intermediaires , negociants nationaux ou internationaux s’engagent dans l’activité commerciale pour repondre aux besoins d’une clientele solvable et exigeante.

4- RAISONS CULTURELLES ET SOCIALES
En plaquant le mariage et l’accession a la terre sous la dependance des ainés ,l’organisation traditionnelle mossi incitent les jeunes a migrer .l’émigration international des burkinabes prend peu a peu un nouveau visage .l’installation en cote d’ivoire se prolonge. En 1975 toute classes d’ages confondues , la durée moyenne de migration est de 4 ans et demi alors que pour les plus de trente ans elle atteint six ans et demi
FORMES DE MIGRATIONS EN COTE D’IVOIRE
1-LESMIGRATIONS VOLONTAIRES
Quatre vingt dix pour cent des burkinabé justifie leur migration en cote d’ivoire par la recherche d’un travail remunérer .Au burkina faso , malgré le developpement des cultures de rentes que le coton ; le sucre a l’ouest et des activités en milieu urbain (Ouagadougou et Bobodioualasso ;;: les possibiles d’emploi salariés reste plus reduite qu’en cote d’ivoire .lessenegalais du sud ; du nord oyu de l’est ruraux ou urbains analphabete ou lettrés homme libres , artisans ou anciens captif sont tous massivement attirés par l’eldorado ivoiriens et desertent leur pays .mais pour certains deja , la cote d’ivoire ne constitue qu’une etape migratoire sur le chemin qui méne au congo ou en france.
2- LA MIGRATION INVOLONTAIRE ET PROFESSIONNELLES...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Cas concret
  • Cas concrets
  • cas concret
  • Musique concrète
  • Le réseau concret
  • Cas concret
  • Exemple concret
  • Dieu une réalité concrète

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !