Concurence

4282 mots 18 pages
L’introduction

A l’heure de la mondialisation, la concurrence devient féroce et le secteur de transport se voit dans l’obligation d’assurer sa compétitivité sur le plan internationale.

Conscient de l’importance du développement de cette notion de compétitivité , le Maroc s’est lancé depuis quelques années dans un processus de réformes qui a touché différentes catégories de transport (maritime, aérien, ferroviaire, terrestre).celles ci tendent selon le cas soit de servir de support aux intérêts de transport international :il en est le cas du domaine portuaire dans sa relation avec le transport maritime, soit de règles ne concernant que le domaine national :le secteur ferroviaire par exemple.

Suivant le fait que le succès des opérations de transport est intimement lié à la capacité concurrentielle aussi bien des entreprises opérant dans le domaine que les moyens mises en œuvres, l’amélioration des facteurs de compétitivité d’une part et la régulation de la concurrence d’autre part constitue le dilemme auquel les législations tant internationales que nationales devront faire face.

Les solutions apportées pour le maintien d’un niveau concurrentiel profitable et simultanément la sauvegarde des intérêts des différents opérateurs de transport, a été consacré de manière accentuée dans le transport maritime(I), vue son importance et notable dans les autres modes de transport(II).

Plan

I la concurrence dans le secteur maritime

A- Aspects principaux de la concurrence maritime

B- Eléments connexes : l’activité portuaire

II – la concurrence dans les autres modes de transports :

A – le transport aérien

B – le transport terrestre

I – La concurrence dans le secteur maritime :

A – Aspects principaux de la concurrence maritime :

C’est un phénomène classique dans l’économie libérale que de voir les entreprises limiter elles-mêmes leur liberté d’agir pour éviter les conséquences de la concurrence. Les accords qui emportent

en relation

  • La concurence
    543 mots | 3 pages
  • Concurence
    1296 mots | 6 pages
  • Concurence
    409 mots | 2 pages
  • La concurence
    491 mots | 2 pages
  • La concurence
    879 mots | 4 pages
  • La concurence
    328 mots | 2 pages
  • Concurence
    2161 mots | 9 pages
  • Concurence
    405 mots | 2 pages
  • Concurence
    2171 mots | 9 pages
  • La concurence
    448 mots | 2 pages