Concurrence ong

9092 mots 37 pages
UNIVERSITE TUNIS EL-MANAR FACULTE DES SCIENCES ÉCONOMIQUES ET DEGESTION DE TUNIS

T ROISIEM E C OLLOQUE INTERNATI ONAL SUR L A N OUVELLE POLITIQUE DE V OISIGNAGE H AMMAMET 1-2 JUIN 2007

R ELATIONS M AGHREB - E UROPE DANS LE CADRE DE LA P OLITIQUE E UROPEENNE DE V OISINAGE : E VALUATIONS ET P ERSPECTIVES
Abdenbi El Marzouki : Enseignant-Chercheur Sanae SOLHI : Enseignante-Chercheur
A l’Université Mohamed V Agdal, Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales. Boulevard des Nations Unies ; B.P 721 Agdal -Rabat – Maroc E-mail : marzak38@caramail.com sanae_solhi@fsjesr.ac.ma

Introduction Générale
Au début des années 90, l’importance des relations économiques et sociales entre l’Europe et la méditerranée orientale et méridionale, ainsi que l’évolution de la situation politique et géographique en Europe ont conduit l’union à redéfinir sa position à l’égard de sa façade Sud, en même temps qu’elle envisageait son élargissement à l’Est. L’objectif était d’établir un cadre pour un dialogue renforcé et une coopération globale entre l’Union Européenne et les pays bordant la rive Sud (Maghreb) et Est (Machrek) de la méditerranée, dépassant les domaines traditionnels des échanges et de la coopération financière initiés depuis les années 60. Le processus de Barcelone, insistant particulièrement sur le partenariat euro- méditerranéen, a mis en avant la politique européenne de voisinage appelée, au départ, « initiative nouveaux voisins ». D’après les responsables européens, l’Union Européenne est prête à partager avec ses voisins tout sauf les institutions, telle était la devise de la nouvelle politique de voisinage. Cette dernière a été adoptée à la suite de plusieurs événements : - l’élargissement de l’U.E. a conduit certains acteurs du système politique européen à prendre conscience de l’interdépendance avec les voisins et à porter cette question sur l’agenda européen tout en affirmant que l’objectif sous-jacent est de rendre la méditerranée un bassin de

en relation

  • Communication des ong
    2228 mots | 9 pages
  • Marketing humanitaire
    5484 mots | 22 pages
  • Marketing des ong
    5738 mots | 23 pages
  • Peut on ne pas savoir ce que l'on fait?
    2116 mots | 9 pages
  • Expos ONG Etat
    7770 mots | 32 pages
  • Gestion des projets
    3770 mots | 16 pages
  • acteurs mondialisation
    2946 mots | 12 pages
  • La généralisation de la mercatique aux associations
    2126 mots | 9 pages
  • Influence des ong et résistance des etas
    25169 mots | 101 pages
  • Grands débats économiques et sociaux- cours droit
    15920 mots | 64 pages