Concurrence

4807 mots 20 pages
La concurrence est-elle toujours favorable à l'économie?

Introduction:

Fondé le 1er décembre 1986, le Conseil de la Concurrence se place comme le successeur de la Commission de la Concurrence qui elle-même avait remplacé la Commission technique des ententes et des positions dominantes, créée au début des années 1950. En effet, prenant conscience des importants enjeux économiques et sociaux que soulève la question de la concurrence, la France affine depuis plus de cinquante ans les instruments dont elle dispose pour contrôler les marchés où la concurrence doit jouer son jeu. Ainsi, l'objectif principal du jeune Conseil de la Concurrence, autorité administrative indépendante, est de conduire ''la répression des pratiques anticoncurrentielles et l'expertise du fonctionnement des marchés, en vue d'assurer le respect de l'ordre public économique'' (site Internet du Conseil). Par ailleurs, si ce Conseil est actif d'un point de vue national, nous retrouvons à l'échelle communautaire européenne une pléthorique législation qui ne s'est fixé d'autre mission que celle de lutter effectivement contre les velléités anticoncurrentielles des Etats et des entreprises. Enfin, à l'échelle mondiale, nous ne pouvons ignorer l'action de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC). Créée en 1994 à la suite de la conférence de Marrakech, l'OMC est venue succéder au GATT qui avait pour objectif de mettre en place une Organisation Internationale du Commerce mais qui avait échoué dans son projet en raison des résistances de certains pays (en particulier, à cause des Etats Unis). L'OMC est naît d'un long processus de négociation entre les Etats fondateurs, qui avaient conscience de la nécessité d'instituer une organisation qui militerait ardemment pour la suppression des barrières protectionnistes, et pour l'instauration, à un niveau mondial global, des principes du libre-échange. Nous constatons, ainsi, que quelle que soit l'échelle à laquelle nous nous plaçons

en relation

  • concurrence
    128952 mots | 516 pages
  • Concurrence
    1373 mots | 6 pages
  • La concurrence
    314 mots | 2 pages
  • la concurrence
    291 mots | 2 pages
  • Concurrence
    6057 mots | 25 pages
  • La concurrence
    4484 mots | 18 pages
  • La concurrence
    897 mots | 4 pages
  • Concurrence
    266 mots | 2 pages
  • La concurrence
    943 mots | 4 pages
  • La concurrence
    936 mots | 4 pages