Concurrence

266 mots 2 pages
La Concurrence Est Elle Toujours Souhaitable
La concurrence est-elle toujours souhaitable ?

Ouverture : Procès Microsoft
Montre l’importance attachée à la concurrence mais montre aussi une conception évolutive de la concurrence
Si de manière large la concurrence peut se définir comme la compétition sur les marchés, les règles de cette compétition ont beaucoup évolué depuis la concurrence pure et parfaite des néoclassiques jusqu’aux conceptions modernes.
Problématique : la concurrence est-elle toujours bénéfique ou existe-t-il des cas où elle est inefficace ? Quel type de concurrence est souhaitable ? Quelles politiques peuvent être mises en ' uvre dans ce domaine ?
Si la concurrence est un élément moteur du capitalisme justifiant l’imposition de règles, son efficacité ne s’applique pas toujours et elle ne doit pas être restreinte au sens de la concurrence pure et parfaite.

I- La concurrence, au c' ur de la dynamique économique libérale

A- La CPP, une condition de l’optimum social

CPP
Les 5 conditions
Les sens de la CPP, price taker pas de pouvoir de marché, le consommateur roi)
Equilibre général simultané sur tous les marchés miracle dans une éco de marché décentralisée où tous les marchés sont interdépendants
Equilibre général est un optimum social au sens de pareto
Reprise de la théorie de la main invisible
Politiques de concurrence (Sherman Act et Clayton act)

B- La concurrence imparfaite
Les différents types de concurrence imparfaite
Concurrence monopolistique (différenciation des produits, qualité, publicité…)
Monopoles
Oligopoles (études des duopoles)
Résultats sous optimaux de ces formes de marché
Rentes de monopoles : surprofit, prix élevés, quantités faibles
Par ses décisions quantitatives le monopôle

en relation

  • concurrence
    128952 mots | 516 pages
  • Concurrence
    1373 mots | 6 pages
  • La concurrence
    314 mots | 2 pages
  • la concurrence
    291 mots | 2 pages
  • Concurrence
    6057 mots | 25 pages
  • Concurrence
    4807 mots | 20 pages
  • La concurrence
    897 mots | 4 pages
  • La concurrence
    943 mots | 4 pages
  • La concurrence
    936 mots | 4 pages
  • La concurrence
    4484 mots | 18 pages