Conférence

859 mots 4 pages
en dehors de la société humaine, MALSON termine son ouvrage par l’analyse de trois cas différents d’homo ferus :
1. Gaspard Hauser (enfant reclus)
2. Kamala (enfant animalisé)
3. Victor de l’Aveyron (enfant solitaire)
***
Gaspard a été retrouvé habillé, portant une lettre de sa mère. Enfermé, il a appris la lecture et l’écriture. Sa mère l’envoie chercher du travail. Son corps est celui d’un homme, mail il a 3 ans d’âge mental. Il se lève et se couche en même temps que le soleil, marche difficilement, aime le pain et l’eau (pas le vin ni la viande : cela s’apprend !), pleure et crie souvent, il a peur de tout. Il connaît 6 mots et une expression en patois. Reclus, cet enfant a donc reçu une éducation minimaliste et n’a développé que très peu de caractéristiques humaines qui nous semblaient pourtant innées…
Recueilli par le professeur DAUMER, il va faire de nombreux progrès sur le plan de l’émotion et des sentiments. Il va même se marier, mais sans éprouver de sentiments amoureux. Il ne se reconnait pas dans le mirorir et a du mal à appréhender la perspective et les distances. Il apprend relativement rapidement, mais conserve une conscience très faible du passé.
***
Amala et Kamala, quant à elles, ont été capturées par le Révérend SINGH en 1920. Ces enfants-loups imitent l’halètement et laissent pendre leur langue : comportement peu humain… mais étrangement proche de celui d’un loup (qui les a recueilli et donc « éduqué » !). Elles sont photophobes et nyctalopes, hurlent à la mort et gémissent. Elles cherchent à s’évader et dorment peu (4 heures). Elles marchent sur les coudes et les rotules et courent très vite sur les mains et les pieds. Autant de comportement « hérités » du loup, autant de faits contre la notion de « nature humaine » au sens inné.
Si Amala meurt en 1921, Kamala sera plus longuement éduquée et étudiée. La motricité s’humanise lentement (marcher à 4 pattes relève de l’absence d’éducation et de contacts humains durant les premières années)

en relation

  • Conférence
    515 mots | 3 pages
  • Un conference
    319 mots | 2 pages
  • Conference
    502 mots | 3 pages
  • Conférence
    1328 mots | 6 pages
  • Conférence
    307 mots | 2 pages
  • conférences
    2782 mots | 12 pages
  • conference
    10082 mots | 41 pages
  • Conférence
    1094 mots | 5 pages
  • Conférence
    464 mots | 2 pages
  • conference
    778 mots | 4 pages