Conference de berlin

2066 mots 9 pages
L'impérialisme français :

1) « La connaissance de notre histoire et de nos aptitudes nationales démontre jusqu'à l'évidence que la France a reçu le mandat de révolutionner le monde. Un pays comme la France, quand il pose le pied sur une terre étrangère et barbare, doit-il se proposer exclusivement pour but l'extension de son commerce et se contenter de ce mobile unique, l'appât du gain ? Cette nation généreuse dont l'opinion régit l'Europe civilisée et dont les idées ont conquis le monde, a reçu de la Providence une plus haute mission, celle de l'émancipation, de l'appel à la lumière et à la liberté des races et des peuples encore esclaves de l'ignorance et du despotisme. Eteindra-t-elle en ses mains le flambeau de la civilisation vis-à-vis des ténèbres profondes de l'Annam ? »

Francis Garnier, futur conquérant du Tonkin, La Cochinchine française, en 1864, E. Dentu éd., 1864, pp. 44-45 (cité par Jacques Bouillon et coll., Le XIXe siècle et ses racines, Bordas, Paris, 1981, p. 347)

1. Trouvez un titre pour le texte. 2. Enumérez et classez les verbes, substantifs et adjectifs qui mettent en valeur la mission civilisatrice de la France. 3. Choisissez deux expressions dont vous approfondirez la signification. 4. Quelle opinion l’auteur exprime-t-il au sujet des peuples assujettis ? 5. Analysez la métaphore « esclaves de l’ignorance » 6. Comment expliquez-vous le terme « despotisme » dans ce texte ? 7. Montrez l’antinomie du texte. 8. Quel est le fondement philosophique et historique de la mission civilisatrice de la France ? (La révolution, les Droits de l’homme, le bon sauvage ? ) 9. Est-ce qu’à votre avis l’auteur utilise l’ironie (« cette nation généreuse ») dans ses affirmations ou est-il absolument sincère ? Prenez en considération le contexte historique, 1864. 10. Discutez ce point de vue dans le contexte du début du 21ème siècle.

Tonkin : Région située au nord du Viêt-nam.
Annam : région centrale du

en relation

  • conférence de berlin
    1683 mots | 7 pages
  • La conférence de berlin
    2973 mots | 12 pages
  • Conférence de berlin
    1856 mots | 8 pages
  • Conference de berlin
    393 mots | 2 pages
  • conference de berlin
    680 mots | 3 pages
  • Conference de berlin
    921 mots | 4 pages
  • Conférence de berlin et ses consequences
    1662 mots | 7 pages
  • Conférence de berlin causes et conséquences
    838 mots | 4 pages
  • Les rivalités europennes et la conference de berlin
    1463 mots | 6 pages
  • Contexte historique crise de berlin
    1670 mots | 7 pages