Conference sécurité informatique

1109 mots 5 pages
Comment mieux protéger les citoyens et l'économie contre le cybercrime ?

En 2011, le coût global du cybercrime était estimé à 338 milliards de dollars, dépassant le trafic de drogue. Selon une étude de 2010 citée par l'OTAN et l'agence européenne ENISA (http://www.ccdcoe.org/articles /2012/LegalImplicationsOfCounteringBotnets.pdf) , contrôler un réseau de dizaines de milliers d'ordinateurs personnels pour les faire participer à des attaques contre des gouvernements ou pour des activités frauduleuses, rapporte de 10 000 dollars à 10 millions de dollars à leurs instigateurs. Comme toute forme de délinquance, la cybercriminalité légitime des réponses préventives et répressives. Si la lutte contre la cybercriminalité présente des enjeux d'importance évidente, son cadre juridique et institutionnel reste perfectible. Irréel. Le cybercrime est en droit une notion quasiment irréelle. Aucun texte ne le définit, et celui-ci se résume à quelques incriminations spécifiques à la cybercriminalité telles que la consultation d'images de mineurs à caractère pornographique par exemple. Au niveau de la justice , seuls sont disponibles les chiffres des condamnations. Comme il n'y a pas de condamnation sans texte, et qu'il n'y a pas de texte, comment s'étonner que des magistrats peinent à cerner la réalité du phénomène ? Insaisissable. Où le cybercrime est-il commis ? Sur les serveurs ? Peut-être : l'article 113-2 du Code pénal fait appliquer la loi française dès lors que l'un des faits constitutifs de l'infraction a lieu sur le territoire français. La localisation des serveurs d'où sont diffusés les éléments susceptibles de constituer une infraction a donc un impact limité sur la compétence juridictionnelle française. Chez le citoyen qui peut y être exposé ? Peut-être : dans un arrêt du 29 mars 2011, la chambre commerciale de la Cour de cassation a affirmé que le juge

Le Monde.fr | 28.11.2012 à 14h01 • Mis à jour le29.11.2012 à 08h47 Par Irène Bouhadana, Yves Charpenel,

en relation

  • Liberte publique
    4253 mots | 18 pages
  • Les ntic et leurs impacts
    1829 mots | 8 pages
  • Immersion dans le monde de l'oganisation des conférences
    4115 mots | 17 pages
  • EPSI
    5240 mots | 21 pages
  • Etud
    290 mots | 2 pages
  • Projet de fin d 'étude développement du processus : « maîtrise des équipements informatiques dans le cadre de la mise en place d’un système de management de la qualité » s’appuyant sur les exigences du
    5865 mots | 24 pages
  • Gestion d'ecole
    1154 mots | 5 pages
  • Sssss
    685 mots | 3 pages
  • Guie étudiant licence seg descartes
    10644 mots | 43 pages
  • Gtion
    2455 mots | 10 pages