Connaissance

311 mots 2 pages
La connaissance scientifique est simplement basée sur l’expérience, tel que nous le démontre le courant philosophique des empirismes. En effet, ceux-ci déclarent que toute connaissance ne se fait que à partir de l’observation des phénomènes, c’est à dire a partir de l’expérience, sensible, y compris des principes rationnels de la connaissance et qui n’attribuent aucune activité propre à l’esprit. La répétition des mêmes expériences avec habitude, fait naitre des idées d’identités et de ressemblances nécessaires à la connaissance. C’est l’accoutumance qui nous fait attendre un phénomène quand paraît l’autre. Ainsi, lorsque je fais tomber un objet, je m’attends à ce que celui-ci tombe par terre car j’ai l’expérience de la gravitation. Nous nous basons sur nos propres observations des faits, nos propres expériences pour en tirer des connaissances, du savoir.
La démarche scientifique est définit comme étant l’observation d’un phénomènes obéissants à des lois vérifiées par des méthodes expérimentales. En effet, d’après Platon, il suffit d’observer le vrai pour pouvoir en inférer une loi générale. D’autre part, nous pouvons reprendre la légende de Newton, même si celle ci n’est pas vérifiée, qui dit que Newton découvrit la loi de la gravitation en observant une pomme tomber par terre. Ceci s’attache bien au concept de l’empirisme selon lequel il n’y a de savoir qu’a partir de l’observation des phénomènes. L’expérience est donc le seul lien avec le monde que l’on étudie et on fait alors une généralisation de toutes nos impressions.
Même si cette théorie peut sembler évidente à première vue, il semble aussi important de mettre en avant les limites qui se posent. Qu’est ce que le vrai si ce n’est que la perception unique des choses par nos organes

en relation

  • Connaissance de soi
    1790 mots | 8 pages
  • La connaissance de soi
    954 mots | 4 pages
  • Connaissance
    293 mots | 2 pages
  • La connaissance
    2542 mots | 11 pages
  • La connaissance de soi
    1333 mots | 6 pages
  • La CONNAISSANCE
    12365 mots | 50 pages
  • La connaissance
    2268 mots | 10 pages
  • La connaissance de soi
    1649 mots | 7 pages
  • La connaissance
    1113 mots | 5 pages
  • Connaissances
    22534 mots | 91 pages