Constantinople

458 mots 2 pages
L'Empire byzantin (en grec moderne : Βυζαντινή αυτοκρατορία / ByzantinèN 1 autokratoría) est un des deux Etats issus du partage au ive siècle de l'Empire romain ; il est aussi connu sous le nom d'Empire romain d'Orient (en latin Imperium Romanum Orientale, en grec médiéval Ἀνατολική Βασιλεία Ῥωμαίων / Anatolikè Basileía Rhômaíôn), avec pour capitale Constantinople, anciennement appelée Byzance.
À la fin du iiie siècle, l'Empire romain est séparé en deux par Dioclétien et il est définitivement divisé à la mort de Théodose Ier en 395. L'Empire romain d'Occident disparaît en 476, mais l'Empire romain d'Orient subsiste jusqu'à la prise de Constantinople par les Ottomans en 1453.
L'appellationN 2 « Empire byzantin », qui apparaît seulement en 1557, est due à un historien allemand, Hieronymus Wolf. Cette appellation occidentale est utilisée pour définir l'histoire de l'Empire romain d'Orient considérée comme une histoire grecque, distincte de celle de l'Empire romain d'Occident, revendiqué comme « matrice de l'Europe occidentale »1. À cette époque en effet, les occidentaux appelaient les habitants de l'Empire byzantin « Grecs » et leur état « Imperium Graecorum », « Græcia » ou « Terra Græcorum »2 (leur religion, leur langue de communication, et leur culture sont essentiellement grecques) mais aussi « Terre de Romanie »3 car eux-mêmes nommaient leur État Basileía tôn Rhômaíôn (« empire des Romains »)2, et ne se sont jamais désignés comme « Byzantins » mais se considéraient comme des Romains (Rhomaioi, terme repris par les Perses, les Arabes et les Turcs qui les appellent « Rum »).
Au cours de ses mille ans d'existence, l'Empire byzantin a donné naissance à une brillante civilisation qui a marqué l'histoire de l'Occident et de l'Orient. Un certain nombre de lois et coutumes des Romains sont conservées, ainsi que certains aspects culturels ou techniques comme l'architecture. Même si d'autres langues sont parlées dans l'empire, le grec est la langue majoritaire des

en relation

  • Constantinople
    381 mots | 2 pages
  • De constantinople à istanbul
    875 mots | 4 pages
  • Istanbul
    334 mots | 2 pages
  • Istanbul
    9492 mots | 38 pages
  • Résumé histoire architecture byzantine
    1341 mots | 6 pages
  • Istanbul / byzance
    1124 mots | 5 pages
  • Constantinople
    854 mots | 4 pages
  • Constantinople
    1604 mots | 7 pages
  • Constantinople
    1974 mots | 8 pages
  • La méditerranée au 12eme siècle
    3823 mots | 16 pages