Constit

543 mots 3 pages
Le statut du chef de l'Etat sous la 5eme république L'objectif clairement affiché des rédacteurs de la constitution de 1958 est de rompre avec l'instabilité gouvernementale caractéristique du régime d'assemblée et c'est au l'occasion de la présentation du projet de constitution que le ministre de la justice d'alors M. Michel Debré énoncé que "À la confusion des pouvoirs dans une seule assemblée à la stricte séparation des pouvoirs avec priorité au chef de l'Etat, il convient de préférer la collaboration des pouvoirs: un chef de l'Etat et un parlement séparé encadrant un gouvernement issu du premier et responsable devant le second entre un partage des attributions donnant à chacun une semblable importance dans la marge de l'Etat et assurant les moyens de résoudre les conflits, qui sont dans tout le système démocratique, la rançon de la liberté." La 5eme république échappe aux typologies classiques des différents régimes démocratiques, à l'origine les institutions présentent les caractéristiques d'un véritable régime parlementaire sous réserve de certaines innovations tendantes à rationaliser le parlementarisme. En effet, la 5eme république apparaît comme un régime hybride présentant simultanément des caractéristiques propres au régime présidentiel et au régime parlementaire. Le principal problème posé par les institutions actuelles tient au partage des prérogatives entre le président de la république et le premier ministre. Traditionnellement dans un régime parlementaire le chef de l'Etat a le pouvoir de nommer le chef de gouvernement mais il laisse le soin au l'assemblée d'investir l'équipe gouvernementale et de contrôler son action en mettant éventuellement en cause sa responsabilité. Il est donc tout à fait logique que les fonctions du chef de l'Etat et du premier ministre soient distinctes. Il y aura une réforme de fond qui changera complètement l'économie de la 5eme république, c'est la réforme de 1962 et l'élection au suffrage universel direct du président

en relation

  • Constite
    1724 mots | 7 pages
  • Constit
    1489 mots | 6 pages
  • Constit
    3771 mots | 16 pages
  • Constit
    1098 mots | 5 pages
  • Constite
    2912 mots | 12 pages
  • Constit
    1618 mots | 7 pages
  • constit
    2033 mots | 9 pages
  • Constit
    423 mots | 2 pages
  • Constit
    274 mots | 2 pages
  • Constit
    2404 mots | 10 pages