Constitution 1958

278 mots 2 pages
Charles De Gaulle fonde, en 1947, le RPF (Rassemblement du Peuple Français), fondamentalement anti-communiste, on note également qu'étant contre l'idée de parti, les termes de «rassemblement» ou «union» sont choisis. Néanmoins, la faiblesse de la IVème république et les circonstances externes vont pousser De Gaulle à un retour en force qui marquera la naissance d'une Vème république, dans une volonté de renouvellement des institutions sans précédent. Les mutations institutionnelles prévues marquent une rupture par rapport à la pratique institutionnelle traditionnelle, comment l'idée de cette cinquième république peut elle être acceptable, qu'est ce qui la légitime ?

I. Charles De Gaulle et une «une certaine idée de la France»
A. La portée du discours de Bayeux
B. CDG, un homme providentiel, face au poids des circonstances

II. L'élaboration d'une constitution sous l'égide du général De Gaulle
A. L'objectif de restauration de l'Etat
B. L'adoption de la Constitution et l'omniprésence de Charles de Gaulle
Extrait du document:
Il n'est pas anodin que Charles de Gaule soit observé comme le « prophète » de la cinquième république. Ce personnage charismatique, né en 1980, entouré d'une famille très patriote était déjà exceptionnellement populaire pour un militaire de son grade. Le Général De Gaulle était connu comme un tacticien, quelqu'un de pragmatique. C'est également un personnage autoritaire, qui éprouve un fort attachement et une passion pour la France, et la nation. C'est le célèbre appel à la résistance du 18 juin 1940 qui fonde le gaullisme. Le 25 août 1944, le général De Gaulle préside le Gouvernement provisoire de la République Française qui s'installe à

en relation

  • Constitution 1958
    1155 mots | 5 pages
  • La constitution de 1958
    1135 mots | 5 pages
  • Constitution 1958
    15372 mots | 62 pages
  • La constitution de 1958
    6303 mots | 26 pages
  • La constitution de 1958.
    756 mots | 4 pages
  • La constitution de 1958
    305 mots | 2 pages
  • La constitution de 1958
    794 mots | 4 pages
  • La constitution de 1958
    580 mots | 3 pages
  • La constitution 1958
    301 mots | 2 pages
  • Constitution de 1958
    1207 mots | 5 pages