Conte japonnais

1836 mots 8 pages
Une Légende de la Princesse Chûjô
Traduite et racontée par Niji Fuyuno

Il était une fois une belle fille nommée la princesse Hasé à Nara. Son père qui s'appelait Toyonari Fujiwara était un ministre. Sa mère, Murasakinomaé, était morte quand elle avait 5 ans. Elle était âgé de 7 ans, lorsque son père Toyonari s'est remarié.
Sa belle-mère, Teruhinomaé avait un beau visage, mais son coeur était pervers. La princesse Hasé était si belle et si gentille qu'elle était aimée de tout le monde. Sa belle-mère méchante la détestait à cause de sa grâce et de sa gentillesse. Sa belle mère lui donnait beaucoup de besognes à faire. Elle se montrait dure envers la princesse Hasé. Mais la princesse Hasé a suivi ses instructions et elle était toujours affectueuse envers sa belle-mère. Quand la princesse Hasé eut 13 ans, le roi, maître de son père, tomba malade. Le roi lui a demandé, "La princesse Hasé, je ne peux pas dormir à cause de forts bruits d'eau. Est-ce que vous entendez le murmure de la rivière? La princesse Hasé, j'ai entendu dire que vous avez le don du poète. Composez un poème pour que le dieu de la rivière calme ses sons." La princesse Hasé a répondu. "Oui, mon roi, je vais chanter." Elle a composé un poème à l'instant.

Ecoutez-moi, la rivière Tatsuta, même si vous faites les vagues hautes, endormez vos sons sagement. Balayez les soucis du roi, s'il vous plaît!

Alors, les sons hauts de l'eau se sont apaisés nettement. Le roi était très content. Il lui a donné un bon grade, "Chûjô". Donc, à partir de ce jour, la princesse Hasé était appelée Chûjô-Himé. Un côté, la belle-mère qui l'a su était mécontente. Elle l'a prise en haine de plus en plus. Elle nourrissait une flamme de venin contre la princesse Chûjô. Un jour, elle a ordonné à son serviteur, "Tuez! Tuez-la! Emmenez-la dans Hibari-yama (le montagne de l'Alouette), et après, tuez-la!" Le serviteur l'a emmenée à contrte-coeur. Il ne pouvait pas la tuer, parce qu'elle était si belle et si

en relation

  • Grand systeme de droits
    22313 mots | 90 pages
  • Beauvoir
    17609 mots | 71 pages
  • L'amour
    119158 mots | 477 pages
  • Science Po
    36104 mots | 145 pages
  • Physiologie du mariage
    114070 mots | 457 pages