Conte

411 mots 2 pages
CONTE

Il était une fois une pauvre famille qui habitait au bord de l’Océan Atlantique dans une hutte miséreuse. Ils ne vivaient que de la pêche et ils ne traînaient qu’une misérable vie. Le père pêchait du matin au soir et du soir au matin, la mère tissait des fils d’une manière épuisante pour pouvoir les vendre au marché très éloigné pour une bagatelle. Leur petit fils Romain, qui n’était pas conscient de la peine de ses parents, s’ennuyait et rêvait d’une grande aventure.

Un jour il s’est décidé de reconnaître les secrets de la jungle. Il a pris secrètement un petit morceau de pain et il s’y est mis en chemin. Il ne s’est pas du tout rendu compte du danger qu’il puisse rencontrer. En étant émerveillé par le chant des oiseaux exotiques et par la beauté des fleurs magnifiques, il a perdu son chemin. Soudain il a aperçu un grand serpent qui est resté coincé dans des épinces d’un arbuste. Il n’a pas hésité une seconde et il l’a débarrassé des épinces sans qu’il sente le danger. Le serpent lui a remercié par la voix humaine : ¨Merci Romain, je suis ton obligé, si tu avais besoin une fois mon aide, il ne suffit que tu pense à moi et je viendrai t’assister¨. Romain est resté cloué d’épouvante et il n’a pas même eu de temps de répondre et entre-temps le serpent a disparu. Romain ne voulait que retrouver le chemin à la maison et il n’a pas fait attention où il avait mis ses pieds. En marchant à travers la jungle inconnue il est tombé dans un puits profond. Ce puits était si profond qu’il n’avait eu aucune chance de s’en grimper. Il pensait au serpent et tout d’un coup il a vu descendre la queue de serpent dans le puits. Il a grimpé à la queue et il s’est trouvé sur la terre ferme tête à tête au serpent. Romain lui a remercié et demandé s’il lui pouvait montrer le chemin à la maison. Le serpent a répondu : ¨Tu a sauvé ma vie et j’ai sauvé le tienne, je veux qu’on reste des amis pour toujours. A partir de maintenant tu comprendras les voix de tous les

en relation

  • Conte
    4478 mots | 18 pages
  • Le conte
    251 mots | 2 pages
  • Le conte
    454 mots | 2 pages
  • Le conte
    1471 mots | 6 pages
  • La conte?
    502 mots | 3 pages
  • Conte
    473 mots | 2 pages
  • Le conte
    1742 mots | 7 pages
  • Conte
    260 mots | 2 pages
  • Le conte
    909 mots | 4 pages
  • Le conte
    763 mots | 4 pages