Conte

Pages: 7 (1584 mots) Publié le: 10 octobre 2012
Il était une fois, dans un pays que personne ne connaissait, à l'époque des chevaliers, des rois et des belles princesses, un jeune homme prénommé Rachid. Ce jeune homme était un jeune homme parmis tant d'autres exépté le fait qu'il ne vivait pas du tout dans un chateau mais plutôt dans une petite maison au milieu des bois et des animaux. Il avait de grandes ambitions pour un homme fils debûcheron et pour qui l'avenir était de couper du bois toute sa vie pour suivre les traces de son père et assurer le confort de sa famille. Comme il était l'ainé de la famille, son père lui apprena dès le plus jeune age le sens de la responsabilité en les aidant beaucoup dans la maison comme s'occuper de ses frères et soeurs ou aider son père au travail. Depuis tout petit il rêvait de vivre dans une bellepetite maison, avec un grand jardin pleins de fleurs, d'arbres, de petits animaux.. Il rêvait aussi d'être riche, marié à la plus belle fille du monde, ne manquant de rien, avoir assez pour faire vivre tout sa famille dans de meilleures conditions. Malgré toutes ses grandes ambitions, ses parents pauvres, fatigués, ne cessait de lui répéter qu'il fallait qu'il oublie tout ces rêves et qu'ilrevienne un peu à la réalité car pour lui ce n'était pas possible. Tout les jours ils lui disaient la même chose mais en vain Rachid ne voulait pas les écouter et était persuadé qu'il ferait de sa vie ce qu'il voulait et que cela serait quelque chose de formidable. Un jour du mois de novembre, les parents de Rachid annoncèrent à toute la famille, qu'ils allaient au marché tous ensemble pour y faire desprovisions pour l'hiver. Enchantés et exités par cette nouvelle, tout les enfants se préparèrent à une vitesse phénoménale. C'était le premier jour de leur existence que leurs parents les emmenait en ville. Rachid était le plus heureux de tous. Tout de suite pleins d'idées se bousculèrent dans sa tête : enfin il pourrait voir le lieu où il habiterait plus tard, il allait rencontrer pleins dejeunes demoiselles toutes aussi belles les unes que les autres, en une phrase simple : il allait voir la vraie vie pour la première fois de sa vie ! Le temps de marche fût long et épuisant mais tout le monde se dit que cela en valait la peine. Au bout de deux heures effroyables, dans le froid, la famille arriva enfin en ville. Là Rachid eu comme un éblouissement, que c'était beau, surtout en pleinehiver. Les gens couraient de partout, faisait la fête, chantait, dansait sur la place au rythme de la musique. Tout le monde était joyeux, souriant, de bonnes humeurs et ils semblaient se réjouir de l'ambiance chaleureuse de cette ville. Même les enfants riaient et sautaient de bon coeurs dans la neige, leurs paumettes étaient rougies par le froid, et ils étaient emmitoufflés comme des bonhommes deneige. Mais qu'importe ils semblaient tellement heureux et épanouis entre eux par ici que cela n'était qu'un détail. Tout semblait éclairer tandis ce que dans la forêt tout paraissait sombre, humide et effroyable. Les grandes maisons, embaumées de neige, évacuant de la fumée par la cheminée, semblaient être des palaces comparé à la maison de Rachid. Il était la, sans bouger, admirant depuisplusieurs minutes, ce paysage magnifique et ces gens tellement accueillants. Ses yeux pétillaient rien qu'à voir cela, tel un piquet il ne faisait plus le moindre geste. Quand Soudain, ce fut comme une apparition. Elle était la, resplendissante, brillant de toutes sortes. La plus belle demoiselle qu'il n'avait jamais vu. Son coeur s'emballa, il eu comme un véritable coup de foudre envers elle. Jamais iln'avait ressentit cela en voyant une jeune femme. Elle était parfaite pour lui, son idéalle féminin ! Ses cheveux chatains parcouraient son dos d'une courbure parfaite. Ils étaients brillant et soyeux comme il n'avait jamais vu ça. Ses doigts d'une telle finesse, préssaient délicatement les légumes qu'elle venait d'acheter au marchand. Elle n'était ni trop épaisse ni trop fine. Ses pieds d'une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le conte
  • conte
  • Conte
  • Conte
  • LE CONTE
  • Le conte
  • Conte
  • Le conte

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !