Conte

1011 mots 5 pages
Un soir, dans un camp de vacances dans le petit village isolé de Chicoutillette, un jeune groupe d’enfants assis autour du feu faisaient griller leur guimauve sous un magnifique ciel étoilé. Dominic, le moniteur du petit groupe, s’approcha du feu et dit : « Les enfants, il est l’heure d’aller au lit et demain tâchez d’être obéissants envers moi et de ne pas être trop turbulent comme à l’habitude! »
Dominic, l’encadreur à bout de nerfs, vint s’asseoir autour du feu avec les enfants et leur donna des consignes pour la journée de demain. Dom était nerveux, puisque les enfants lui menaient la vie difficile et il ne savait plus comment les contrôler. Que pouvait-il donc faire pour les amener à être plus sages et dociles? Une idée surgit d’un coup et une petite voix murmura dans sa tête : « Je connais quelque chose qui pourrait régler mon problème. »
Le lendemain matin, il prétexta aux enfants d’aller chercher des vivres dans la forêt non loin du camp. Une fois partis, tous les enfants se mirent à crier et sauter dans tous les sens à se lancer de la nourriture, si bien que les lieux devinrent une grande pagaille. Mais, la récréation fut de courte durée.
Alphonse, l’un des enfants, leva les yeux au ciel et remarqua qu’il se noircissait. Le vent se leva et au loin, les enfants virent arriver cinq silhouettes. Plus les silhouettes approchaient, plus les enfants étaient intrigués. Quand les cinq silhouettes rentrèrent dans le camp, une immense barrière de matière inconnue l’entoura. Les enfants, tous rassemblés près de la fontaine, virent la laideur des sorcières. Au début, l’anxiété s’empara de la majorité d’entre eux, mais par la suite ils virent que les cinq femmes avaient en moyenne 70 ans. Alphonse prit les devants et demanda aux cinq femmes ce qu’elles venaient faire à Chicoutillette. Les cinq sorcières répondirent simultanément : « nous sommes venues réinstaurer l’ordre et le calme de ce camp ». Tous les enfants se mirent à rigoler et à se taper dans les

en relation

  • Conte
    4478 mots | 18 pages
  • Le conte
    251 mots | 2 pages
  • Le conte
    454 mots | 2 pages
  • Conte
    473 mots | 2 pages
  • Le conte
    1471 mots | 6 pages
  • La conte?
    502 mots | 3 pages
  • Le conte
    1742 mots | 7 pages
  • Conte
    260 mots | 2 pages
  • Le conte
    909 mots | 4 pages
  • Le conte
    763 mots | 4 pages