Contentieux adm

39847 mots 160 pages
Contentieux Administratif
Définition :
Le contentieux administratif est l’étude du procès administratif. Quel est le juge compétent, quel est son statut ? Le juge administratif est extérieur selon la Constitution à l’autorité judiciaire, mais il est une autorité juridictionnelle. La procédure du contentieux administratif s’est créée contre la procédure judiciaire (des parlements), lente et coûteuse. Pour autant, ces deux types de procédures (judiciaire et administrative) se sont rapprochés. L’exemple type est le rôle de la convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme :
La CESDH fixe les garanties du procès équitable. Ces garanties valent pour la procédure civile et pour la procédure administrative. (Unification).

L’objet du contentieux administratif

1/ Objet technique et enjeux fondamentaux (sources du droit, équilibre des pouvoirs, aspects constitutionnels)
Mais le juge administratif n’est pas seulement un juge, historiquement il est le législateur du droit administratif. Il a utilisé sa compétence de juge pour créer une panoplie de jurisprudence administrative. (Principe de base du droit administratif). Tout au long de la 5ème république, le législateur a repris la main.
Le juge administratif a inventé le recours pour excès de pouvoir. Ce contentieux poursuit un objectif de la légalité. Le juge ne tranche pas un litige entre les parties, mais vérifie que le droit qui se fait est conforme à la réalité. C’est le contentieux administratif au service de la législation. Tous les grands arrêts de la jurisprudence administrative sont des arrêts concernant des REP. Pourtant, il demeure souvent une confusion entre la justice administrative et l’administration elle-même. C’est peut-être parce que juger, c’est administrer.
Qu’entend-on par « contentieux administratif » : s’agit-il du procès administratif ? Est-ce qu’il n’y a pas des contentieux administratifs en dehors du juge ? Pour répondre à cette question, deux perspectives :
?

en relation

  • « Le juge administratif, censeur de la loi ? »
    2032 mots | 9 pages
  • Contentieux adm
    30215 mots | 121 pages
  • Dissert
    1579 mots | 7 pages
  • Commentaire d'arrêt du 14 décembre 2007, boussouar
    3599 mots | 15 pages
  • Commentaire de l'arrêt du conseil d'etat du 8 octobre 2004, union française pour la cohésion nationale
    2915 mots | 12 pages
  • Bac stg 2007
    297 mots | 2 pages
  • La variation de l'intensité du contrôle du juge administratif
    1765 mots | 8 pages
  • Dt admin
    2428 mots | 10 pages
  • droit administratif semestre 3
    29639 mots | 119 pages
  • Contentieux Administratif
    8482 mots | 34 pages
  • Le juge administratif et la constitution
    3788 mots | 16 pages
  • « Juge et législateur dans l’élaboration du droit administratif »
    1690 mots | 7 pages
  • Contentieux administratif
    304 mots | 2 pages
  • Le juge et la loi
    1995 mots | 8 pages
  • Les mesures d'ordre interieur
    414 mots | 2 pages