Contes

Pages: 3 (511 mots) Publié le: 29 janvier 2013
Il était une fois, un petit homme très pauvre, vivant sous une tente dans le désert égyptien sur les bords du Nil. Il ne mangeait pas toujours à sa faim. A la tombée de la nuit, il était doté depouvoirs magiques et maléfiques. Il devenait alors grand, puissant et très efficace contre toutes sortes de monstres combattants. Le jour, il se prénommait Youssef et la nuit venue il répondait au nom deMorus. Youssef était amoureux fou de Cassandre, la fille du roi Charly 3.

Un jour, il décida de rencontrer le roi et de demander la main de sa fille. Le roi qui ignorait que le petit hommepauvre avait des pouvoirs magiques lui dit alors : « je te donne ma fille comme épouse si tu tues un dragon qui lance des flammes, si tu tranches la tête d’un serpent et si tu te débarrasses d’unearaignée géante. Une fois ces trois combats gagnés, tu me ramèneras un coffre rempli de pierres précieuses. Le roi se doutait qu’il allait accepter mais il était persuadé qu’il échouerait. Le pauvre petithomme accepta bien volontiers, mais lui affirma qu’il lui fallait trois nuits pour réussir cette mission. Enfin, la première nuit tomba, il se lança alors à la conquête du dragon et le trouva après delongues heures de recherches. Le combat pouvait commencer. Le dragon s’avança et mugit sur Morus. Morus annonça alors : « Abricadabri » (c’était son code secret magique). Un mur de pluie éteignit lesgéantes flammes que le dragon avait lancées. Le dragon était affaibli, sur le sol brûlant. Morus redit alors : « Abricadabri ». Une flèche s’enfonça entre les deux yeux de la bête. Le combat étaitremporté par Morus. Il pouvait avoir quelques heures devant lui pour se reposer avant de partir à la conquête du serpent. La sieste fut enfin terminée. Il chercha le serpent et le trouva rapidement. Leserpent rampait à toute allure. Morus dit d’une voix tremblante : « Abricadabri ». Une tronçonneuse s’était enclenchée. Il n’eut pas la possibilité de couper la tête car il n’y avait plus d’essence....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Contes
  • Les contes
  • Les contes
  • Contes
  • Les contes
  • Contes
  • Contes
  • contes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !