Contraception

784 mots 4 pages
La Convention européenne des droits de l’Homme

La Convention de sauvegarde des droits de l'Homme et des libertés fondamentales (appelée couramment Convention européenne des droits de l’homme ou CEDH), adoptée à Rome le 4 novembre 1950, stipule, dans son article 2, que : "le droit de toute personne à la vie est protégé par la loi. La mort ne peut être infligée à quiconque intentionnellement, sauf en exécution d'une sentence capitale prononcée par un tribunal au cas où le délit est puni de cette peine par la loi". Dès lors, l'IVG, autorisée dans la plupart des pays d'Europe, pose un véritable dilemme aux juges de la Cour européenne des droits de l'homme.

Ainsi que l’indique Béatrice Maurer, juriste :

"Aborder la question de l'avortement provoque la gêne, au moins à Strasbourg. En effet, d'un côté l'article 2 reconnaît le droit à la vie de "toute personne", d'un autre côté pratiquement l'ensemble des législations européennes n'oppose plus guère de conditions à la femme qui désire avorter. Les organes de Strasbourg se trouvent donc devant un dilemme : soit décider indirectement que l'ensemble de ces législations violent la Convention, soit estimer que l'article 2 ne protège pas l'embryon étant donné qu'il n'est pas une personne née. C'est pourquoi les instances strasbourgeoises ont préféré ne pas prendre position en renvoyant aux législations internes. Or, celles-ci manquent singulièrement de cohérence. Soulignons, cependant, que l'unique fois où une disposition législative relative à l'avortement a été examinée par la Cour, disposition fondée sur un article de la Constitution irlandaise protégeant la vie du fœtus, le pays a été condamné [arrêt du 29 octobre 1992]."

Béatrice Maurer, Le principe de respect de la dignité humaine et la Convention européenne des droits de l'homme, Centre d'études et de recherches internationales et communautaires - Université d'Aix-Marseille III/La Documentation française (collection Monde européen et international), 1999.

en relation

  • La contraception
    1821 mots | 8 pages
  • Contraception
    1103 mots | 5 pages
  • LA CONTRACEPTION
    864 mots | 4 pages
  • La contraception
    3353 mots | 14 pages
  • La contraception
    1479 mots | 6 pages
  • contraception
    430 mots | 2 pages
  • La contraception
    699 mots | 3 pages
  • La contraception
    618 mots | 3 pages
  • Contraception
    713 mots | 3 pages
  • La contraception
    1019 mots | 5 pages