Controle de gestion

545 mots 3 pages
ENONCE - CHAPITRE 5 : LE COUT MARGINAL
Exercice 1 : la société GRIFBOI fabrique et commercialise des meubles de style ancien. Pour l’exercice N+1, les commandes portent sur 375 bibliothèques style Louis XV au prix de 1 900 € l’unité. Dans la structure actuelle, les charges variables unitaires s’élèvent à 1 300 € et les charges fixes totales à 60 000 €. Un exportateur propose à la société l’achat de 40 meubles à 1 500 € l’unité. L’acceptation de cette offre engendrerait un supplément de coûts de production de 30% pour les charges variables et de 10 000 € pour les charges fixes. 1. Pour la structure actuelle, quel est le prix de vente minimum qui évite d’avoir une perte ? 2. La société doit-elle accepter cette offre ? Justifier la réponse par les calculs appropriés. Exercice 2 : la société DORNANO fabrique des lampes de bureau. Son coût variable est de 24 €, le prix de vente de 40 €, les charges fixes de 40 000 € et les quantités vendues annuelles de 4 000 unités. Sa capacité de production est de 5 000 unités. Une augmentation de capacité de 1 000 unités augmenterait les charges fixes de 10 000 €. Elle reçoit une proposition d’achat de 500 unités d’un client libanais, à 35 €. Il faudrait prévoir des frais de transport supplémentaires de 3 € par lampe. 1. Doit-elle accepter la commande ? Répondez sans calculer le bénéfice correspondant à cette commande. 2. Déterminer le bénéfice supplémentaire apporté par cette commande et le bénéfice total en cas d’acceptation. 3. Déterminez le prix de vente minimal pour que la commande soit acceptée. 4. Elle reçoit une proposition d’achat de 1 500 unités d’un client libyen dans les mêmes conditions – prix de vente à 35 €, frais de transport supplémentaires de 3 € par lampe. Elle ne peut pas être exécutée de façon partielle. On n’envisage pas d’augmentation de capacité et la vente ne peut se faire qu’en supprimant la vente au client libanais et en diminuant les ventes aux clients actuels. Doit-elle accepter la commande ? 5. On

en relation

  • Le controle de gestion
    3815 mots | 16 pages
  • Contrôle de gestion
    1905 mots | 8 pages
  • Controle de gestion
    1561 mots | 7 pages
  • controle de gestion
    2669 mots | 11 pages
  • Controle de gestion
    945 mots | 4 pages
  • Controle de gestion
    1862 mots | 8 pages
  • Contrôle de gestion
    4366 mots | 18 pages
  • Controle de gestion
    14250 mots | 57 pages
  • Contrôle de Gestion
    3714 mots | 15 pages
  • Controle de gestion
    4431 mots | 18 pages