Corée du nord et non prolifération

31596 mots 127 pages
du nord Un souvenir de Solférino Henry Dunant

Publication: 1862 Source : Livres & Ebooks

Cet ouvrage n’ayant pas été d’abord destiné à la publicité, toute une première édition n’a pas été mise en vente. Mais l’auteur, pressé par des sollicitations, venues de différents côtés à la fois, a dû consentir à la réimpression de ce travail. Il espère d’ailleurs, en le livrant au public, n’atteindre que mieux le but qu’il s’est proposé, et en regard duquel il a accédé aux nombreuses demandes qui lui étaient adressées. La sanglante victoire de Magenta avait ouvert la ville de Milan à l’armée française, et porté l’enthousiasme des Italiens à son plus haut paroxysme ; Pavie, Lodi, Crémone avaient vu apparaître des libérateurs, et les accueillaient avec transport ; les lignes de l’Adda, de l’Oglio, de la Chiese avaient été abandonnées par les Autrichiens qui, voulant enfin prendre une revanche éclatante de leurs défaites précédentes, avaient accumulé sur les bords du Mincio des forces considérables, à la tête desquelles se mettait résolument le jeune et vaillant empereur d’Autriche. Le 17 juin le roi Victor-Emmanuel arrivait à Brescia, où il recevait les ovations les plus sympathiques d’une population oppressée depuis dix longues années, et qui voyait dans le fils de Charles-Albert à la fois un sauveur et un héros. Le lendemain, l’empereur Napoléon entrait triomphalement dans la même ville, au milieu de l’ivresse de tout un peuple, heureux de pouvoir témoigner sa reconnaissance au Souverain qui venait l’aider à reconquérir sa liberté et son indépendance. Le 21 juin, l’empereur des Français et le roi de Sardaigne sortaient de Brescia, que leurs armées avaient quitté la veille ; le 22, Lonato, Castenedolo et Montechiaro étaient occupés ; et le 23 au soir, l’empereur qui commandait en chef, avait donné des ordres précis pour que l’armée du roi Victor-Emmanuel, campée à Desenzano et qui formait l’aile gauche de l’armée alliée, se portât, le 24 au matin, sur Pozzolengo ; le

en relation

  • Les crises
    1851 mots | 8 pages
  • Y-a-t-il un risque de proliferation nucleaire?
    1480 mots | 6 pages
  • Droit communautaire de l'environnement
    4893 mots | 20 pages
  • Les limites de la politique de non prolifération nucléaire de l'otan
    2123 mots | 9 pages
  • Proliferation nucleaire
    3013 mots | 13 pages
  • La prolifération nucléaire
    1387 mots | 6 pages
  • Le nucléaire et la corée du nord
    3142 mots | 13 pages
  • Français
    1351 mots | 6 pages
  • La dissuasion nucléaire
    1496 mots | 6 pages
  • Mission création
    1368 mots | 6 pages