Corpus charle de beaudelaire

Pages: 2 (261 mots) Publié le: 16 octobre 2014
Les cheveux pour exprimer l'amour
Les cheveux pour exprimer l'amour


Zoom


Ecriture poétique et quête du sens du Moyen-Age à nos jours

Textes duCorpus

« Ces cheveux d'or... », L'Olive,X, (1550), Joachim Du Bellay

« Un hémisphère dans une chevelure », Le Spleen de Paris, (1869), Charles Baudelaire« La Chevelure », Spleen et idéal, Les Fleurs du Mal (1861), Charles Baudelaire

Vous montrerez comment le poète célèbre la femme à travers la chevelure.

AuXVIe siècle, le blason est un genre poétique très prisé. Le sonnet X de du Bellay paru dans L'Olive en 1550 fait ainsi l'éloge des cheveux de la femme aimée.Baudelaire reprend ce thème en 1861 dans Les Fleurs du mal avec « la Chevelure » dont il propose une réécriture dans Le Spleen de Paris., (1869) intitulé « Un Hémisphèredans une chevelure ». Il s'agira de montrer comment l'évocation des cheveux permet aux poètes de valoriser la femme.

Ainsi, le cheveu apparaît comme unattribut de la féminité. La métaphore qui ouvre le sonnet de Du Bellay, « ces cheveux d'or », donne un caractère raffiné à la femme, dont la blondeur est rapprochée dumétal précieux. La couleur du cheveu est aussi mise en avant chez Baudelaire dans « La Chevelure » à travers les métaphore « noir océan » 22 et « mer d'ébène ». Lacouleur noire offre une image plus mystérieuse et magnétique de la femme, toujours associée à des éléments valorisants, la mer et l'ébène. L'attention est aussiportée à la coiffure, avec « tes tresses lourdes et noires » dans « Un Hémisphère dans une chevelure ». Les cheveux sont en effet aussi une arme de séduction.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Charles beaudelaire
  • Charle beaudelaire
  • Charles beaudelaire
  • Charles Beaudelaire
  • Charles beaudelaire
  • Charles beaudelaire
  • Charles beaudelaire
  • Parfum exotique de charles beaudelaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !