Corpus : en quoi l'évocation de la nature permet-elle au poète de faire l'éloge de la femme aimée ?

Pages: 2 (374 mots) Publié le: 28 mars 2010
Corpus :

"Era tranquillo il mare", Raineri (texte 1)
"Blason de l'oeil", Saint-Gelais (texte 2)
"Comme on voit sur la branche", Ronsard (texte 3)

Dans chacun des textes proposés à notreétude, à savoir "Era tranquillo il mare" de Raineri, "Blason de l'œil" de Saint-Gelais et "Comme on voit sur la branche" de Ronsard, l'évocation de la nature permet à ces auteurs de faire l'éloge de lafemme aimée.
Nous pouvons tout d'abord rapprocher le sonnet de Raineri et le blason de Saint-Gelais car, dans chacun des deux, le poète utilise la métaphore du soleil pour évoquer le visage de lafemme ou son oeil :
"Quand voici que d'Occident un plus beau Soleil
Se leva face à lui, éclaircissant le jour
Et fit pâlir l'astre de l'Orient" vers 9-11 (texte 1)

ou encore :"(...) ce merveilleux visage que j'adore
Parut encore plus que vous lumineux et charmant" vers 13-14 (texte 1) ;

"Oeil, le seul soleil de mon âme
De qui la non-visible flammeEn moi fait tous ces changements
Qu'un soleil fait aux éléments" vers 5-8 (texte 2).
Dans ce deuxième poème, Saint-Gelais ne traduit pas seulement la beauté de celle qu'il aime mais aussisa toute puissance car son état d'esprit dépend d'elle et sa tristesse disparait à sa vue comme "l'hiver" vers 20 s'enfuit à l'arrivée du "printemps" vers 25.
Quant à Ronsard, il utilise lamétaphore filée de la rose pour mettre en valeur la jeunesse de Marie, décédée trop tôt. Dans les deux quatrains, il décrit la fleur :
"Comme on voit sur la branche, au mois de mai, la rose
En sabelle jeunesse, en sa première fleur
Rendre le ciel jaloux de sa vive couleur" vers 1-3 (texte 3)

puis au début du premier tercet, il fait le rapprochement avec la jeune femme, ajoutant mêmeau vers 14 :
"Afin que, vif et mort, ton corps ne soit que roses".

On peut donc dire que l'évocation de la Nature sert de support à l'expression des sentiments des poètes et que l'éloge...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !