CORPUS TOPOS UNE RENCONTRE AMOUREUSE

1047 mots 5 pages
TOPOS RENCONTRE AMOUREUSE : champs lexical du regard ; manifestation physique du trouble amoureux ; portrait physique mélioratif ; 1er échange souvent une banalité.

COMME UNE APPARITION, GUSTAVE FLAUBERT.
Un premier paragraphe où se passe plein de choses, du monde autour de lui, chacun occupé à ses affaires.
APPARITION
Mise en scène du regard : « comme une apparition », «éblouissement que lui envoyèrent ses yeux », « il la regarda », il la contemplait, il la décrit complètement.
Portrait physique mélioratif : « ses bandeaux noirs pressaient amoureusement l’ovale de sa figure », « cette splendeur de sa peau brune », « la séduction de sa taille », « cette finesse des doigts que la lumière traversée ».
L’INTERIORASISATION DU REGARD
Champ lexical de la pensée : plusieurs questions en une
UNE IDENTIT2 MYSTERIEUSE
LA PRISE DE CONTACT
L’ECHANGE, LE MOUCHOIR…
LA RUPTURE
SON MARI.

Ce corpus repose sur 3 extraits de roman qui évoquent le topos d'une rencontre amoureuse. Un premier extrait sur "comme une apparition" de Gustave Flaubert tiré de L'éducation sentimentale. Un deuxième "la fête" d'Honoré de Balzac répertorié dans le roman intitulé Le lys dans la vallée et un dernier de Stendhal dans Le rouge et le noir.
Nous verrons quelles en sont les caractéristiques principales en analysant l'évocation des sentiments et des émotions, à travers une description d'une vision éblouissante ainsi qui des paroles exprimant le trouble du personnage.
Ces textes se regroupent, ils abordent tous l'événement d'un coup de foudre mais d'une façon différente.

Ces trois documents portent sur une apparition, la première rencontre. Le texte Flaubert exprime cette dernière par un champ lexical du regard : "comme une apparition", "éblouissement que lui envoyèrent ses yeux", "il la regarda". En sachant qu'avant cette "apparition", le narrateur décrit prosaïquement le monde autour du personnage : "trois ébénistes, en blouse, stationnaient devant la cantine", "un joueur

en relation