Correstion dissertation

671 mots 3 pages
Pensez-vous que l’on puisse traiter des sujets graves et sérieux sur un mode plaisant, humoristique ou ironique ? Vous vous appuierez sur les textes vus dans les 2 premières séquences et sur vos lectures personnelles.
Beaucoup d’auteur aujourd’hui ou dans le passé qui aborde un sujet grave et sérieux utilisent ce type de registre afin de convaincre les lecteurs. Et ceux –ci sont parfois très intéressants. Nous verrons tout d’abord qu’ils sont parfois plus efficaces qu’avec un registre tragique puis grâce à eux l’auteur pourra toucher un public très large. Enfin le sujet abordé comme la guerre se verra atténué.
On a pu remarquer au cours de ces derniers temps le succès des auteurs utilisant le registre ironique. En effet, le fait de les utilisés permet au lecteur de rester réceptif au thème proposé. Alors le livre, la pièce par exemple deviendra moins ennuyeuse. Mêler la fantaisie au tragique accrochera plus notre lecteur. L’efficacité sera due à la mise en situation des sujets graves dans des histoires ou contes. C’est ce qu’a pu démontrer La Fontaine dans le livre VII. Il s’est servi des animaux afin de critiquer la cour royale. Comme par exemple dans les deux coqs, Deux coqs se battant pour une poule. Rousseau fait alors allusion à la guerre de Troie et au partage d’Hélène. Voltaire, en 1767, a publié L’Ingénu. Il dénoncer le conflit jésuites et jansénistes par le biais du conte philosophique. Dans le chapitre 16, la bonne Saint-Yves rends visite à notre Père tout-à-tous. Le Jésuite accuse alors le coupable jusqu’au moment où il découvre que c’est St Pouange le coupable. On rit alors des réflexions contradictoires de cet homme. Ainsi le fait de mêler conte et thème grave divertis et intéresse notre lecteur.
Il est aussi possible de trouver le registre comique partout. Celui-ci peut se trouver dans les bandes-dessinées. Ainsi il permet à l’auteur d’atteindre un public plus large. En dédramatisent le sujet la plage au niveau des âges devient plus grande.

en relation