Corrigé dissertation - intro & conclusion - la mondialisation :

Pages: 30 (7421 mots) Publié le: 15 juin 2014
L au r e n c e Bu r g o r g u e - L a r s e n

L e s N o u v e ll e s T e c h n o l o g i e s

L

es nouvelles technologies de l’information et de la communication
(ntic) sont partout. Elles ont envahi la vie personnelle des individus,
transformé leurs manières de vivre, de penser, de chercher, de s’informer,
de communiquer, d’échanger, de travailler et même de consommer.
Dans le mêmetemps, elles sont au cœur du développement des acteurs
économiques, qu’ils soient issus de l’univers des petites et moyennes
entreprises ou des multinationales les plus imposantes. En un mot, elles
configurent irrémédiablement les relations de l’homme au progrès en ce
début de xxie siècle. La création d’un portefeuille de Secrétaire d’État
chargé de la prospective et du développement del’économie numérique 1
démontre la transformation de la société française, qui ne peut passer
à côté de la révolution technologique qu’incarne l’internet 2. Bien que
l’image du réseau soit celle qui vienne spontanément à l’esprit pour
le représenter, il s’agit en réalité d’un « protocole commun à tous les
ordinateurs et susceptible d’emprunter indifféremment de nombreux
réseaux : téléphone, systèmeinterne d’entreprise, télévision par câble,
satellite, fibre optique 3… ». Cette révolution numérique vit déjà une
deuxième génération avec l’apparition de ce que les spécialistes appellent
l’internet 2.0 − l’internet collaboratif ou participatif − qui « repose sur
l’augmentation de la capacité de traitement des ordinateurs et du débit
de connexion des foyers qui permettent de travailler entemps réel sur
1. Il a (déjà) été occupé par deux titulaires, Éric Besson tout d’abord, puis Nathalie
Kosciusko-Morizet ensuite. Le premier a même écrit un essai qui prend l’allure d’un éloge
des nouvelles technologies, La République numérique, Grasset, 2009.
2. L’Académie française (www.academie-francaise.fr) recommande de le nommer avec
l’article et sans la majuscule à l’instar du téléphone,de l’électricité ou encore de la télévision. C’est
dans la neuvième édition du Dictionnaire de l’Académie que le mot internet a été intégré.
3. Joël de Rosnay, « Ce que va changer la révolution informationnelle », Le Monde diplomatique, nº 521, 1997, p. 28.

p o u v o i r s



1 3 0 .

2 0 0 9

65

L a u r ence

b u r g o r g u e - la r s en

des bases partagées 4 ». Autantdire que les progrès à venir sont encore
nombreux et que nous ne sommes qu’au début d’une ère communicationnelle profondément nouvelle. On sait bien toutefois que chaque
progrès technologique apporte son lot de bienfaits et de nuisances ;
l’internet n’échappe pas à la règle, et bien qu’il recèle, ainsi que nous le
montrerons, des vertus émancipatrices, il engendre aussi des attitudestyranniques. Car l’homme qui l’utilise reste lui-même : comme en tous
domaines, il est l’artisan du meilleur comme du pire.
L’ é m a n c i p a t i o n t e c h n o l o g i q u e

66

Il n’est pas aberrant aujourd’hui de considérer que l’individu – très souvent
en perte de repères civiques – est en mesure de se réapproprier son statut
de citoyen avisé, informé, éduqué, grâce aux nouvellestechnologies et plus
particulièrement grâce à l’internet. Ce mode de communication lui donne
en effet les moyens d’une émancipation cognitive et démocratique.
L’émancipation cognitive

Le savoir est émancipateur tandis que l’ignorance est avilissante : l’histoire de l’humanité pourrait se résumer à cette formule. Or, l’internet
métamorphose radicalement le rapport au savoir de tous les individus,
desplus fortunés aux plus indigents, des mieux éduqués aux plus incultes.
Ce que propose cet outil numérique – sorte de passeur, un passeur de
savoir –, c’est l’accès instantané à la connaissance dans tous les domaines.
Une bibliothèque géante et universelle, en somme, déterritorialisée mais
formidablement accessible. En plus des encyclopédies numériques qui
ont fait florès dans tous les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Corrigé dissertation
  • Corrigé dissertation
  • Intro mondialisation
  • Conclusion dissertation
  • Exemple de intro et conclusion
  • Intro et conclusion fascisme et nazisme
  • suis je libre de me nuire intro et conclusion
  • Conclusion dissertation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !