Corrigé du sujet type bac théâtre, questions de corpus, commentaire et disseration. textes: texte a: marivaux, l'île des esclaves, scène 1 et 2 ( 1725)

1655 mots 7 pages
FICHE DE LECTURE La Princesse de Clèves, Madame De La Fayette, 1678.   Les personnages présents dans l’incipit constituent, nous le savons, la cour d’Henri Second, mais également l’entourage proche du personnage éponyme qu’est la Princesse de Clèves. Résumé du livre

Dans une cour ornée de toutes les plus belles personnes de la noblesse, paraît Madame de Chartres, accompagnée de sa fille, Mademoiselle de Chartres, dont la beauté n’a d’égal que ses manières remarquables, méticuleusement forgées par sa mère. Cette princesse est alors à marier. Rapidement, elle s’attire les charmes de beaucoup d’hommes de la cour, mais deux semblent vraiment déterminés : Monsieur de Clèves et le Chevalier de Guise. Cependant, ces deux amis rencontrent des difficultés de la part de leur famille pour fréquenter Mademoiselle de Chartres, et le Chevalier de Guise est vite mis hors de la course. Madame de Chartres vise un prince de sang plus noble pour sa fille, pensant au dauphin. Après la mort du duc de Nevers, père et principal obstacle de Monsieur de Clèves, celui-ci s’étant follement épris de la princesse, court lui dévoiler sa passion et son dessein de l’épouser. Il souligne dans ses paroles l’importance qu’il attache à la réciprocité des sentiments, et qu’en aucun cas il ne voudrait qu’elle accepte de l’épouser pour obéir à sa mère. Mademoiselle et Madame de Chartres sont positives à l’idée de se projet, toutes deux trouvant le prince de Clèves tout à fait respectable. Le mariage se réalise immédiatement. Un autre mariage vient peu après : celui du duc de Lorraine. Une grande cérémonie est organisée au Louvre, la cour entière y est invitée. La Princesse de Clèves rencontre alors un prince qui semble être son égal masculin pour ce qui est de l’apparence, et n’apprend son nom qu’après avoir danser avec lui. En ce qui le concerne, le duc de Nemours avait, tout en dansant, reconnu la princesse, d’après les descriptions qui lui en avaient été faites. La Princesse de Clèves s’était

en relation